Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : Cette nouvelle catégorie de personnes qui pourrait recevoir une troisième dose

Publié par Justine Rousseau le 10 Sep 2021 à 21:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Orde des médecins réclame dans un communiqué publié le 7 septembre, une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 pour le personnel soignant.

L'Ordre des médecins demande une troisième dose de vaccin pour les soignants

>>> À lire aussi : Âgés de moins de 12 ans, quatre collégiens vaccinés pas erreur

« Assurer la continuité des soins et la sécurité de tous, à l’hôpital comme en ville »

Une troisième dose pour qui ? L’Ordre des médecins réclame, en plus des personnes âgées, que le personnel de santé bénéficie d’un rappel de vaccin. Ceci dans le but d’« assurer la continuité des soins et la sécurité de tous, à l’hôpital comme en ville » .

« L’Ordre des médecins demande que les médecins et tous les professionnels de santé soient considérés comme prioritaires pour l’accès à ce rappel, comme ils l’ont été au début de la campagne de vaccination, pour se protéger et protéger leurs patients » , a annoncé l’Ordre des médecins.

Mais pourquoi avoir recours à une troisième dose ? La baisse d’efficacité du vaccin au bout de 6 mois après une vaccination complète est à prendre en compte. En effet, la venue du variant Delta, très virulent, à pousser les autorités à faire vacciner (d’une troisième dose) les personnes les plus à risque.

Qui peut bénéficier d’une troisième dose ?

Depuis le 1 septembre, le rappel du vaccin contre le Covid-19 est ouvert à toutes les personnes âgées de plus de 80 ans, aux personnes immunodéprimées, aux résidents des Ehpad et à d’autres personnes jugées à très haut risque de développer une forme grave (personnes atteintes d’un cancer, …).

À la fin du mois d’août, la Haute Autorité de Santé (HAS) a réclamé qu’une troisième dose soit proposée aux personnes de plus de 65 ans et aux personnes à haut risque. À ce moment-là, HAS n’avait pas mentionné les soignants.

Pour l’instant, selon le ministère de la santé, 120 000 personnes auraient reçu une troisième dose de vaccin.

>>> À lire aussi : Vaccination : Une troisième dose pour tout le monde ? Olivier Véran répond (vidéo)