Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Un nouveau virus, proche du Covid, a été détecté : faut-il s’inquiéter ?

Publié par Fanny Jacob le 10 Août 2022 à 13:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Alors que la Chine opère une politique « zéro Covid » sur son territoire, un tout nouveau virus vient de faire son apparition dans le pays. Nommé « Langya » par la communauté scientifique, ce virus présenterait des similarités avec le coronavirus. Faut-il s’inquiéter d’une éventuelle épidémie ? Est-il dangereux ? Nous avons des premiers éléments de réponse.

La suite après cette publicité
nouveau virus 2022 chine (2)

Le Langya : quel est ce nouveau virus détecté en Chine ?

Covid-19, variole du singe, et maintenant le nouveau virus appelé Langya. Voilà qui a de quoi inquiéter. Alors que les épidémies se succèdent, un nouveau virus fait son apparition. Le Langya a été détecté en Chine (comme le coronavirus) et il présenterait beaucoup de similarités avec le Covid. Ce nouveau virus, lui aussi, se propagerait via les gouttelettes de salive. Par ailleurs, là aussi, le virus se transmettrait des animaux aux humains.

Les symptômes du virus Langya sont également très similaires à ceux du Covid-19. Les premiers contaminés souffrent, entre autres, de fièvre, maux de tête, fatigue, perte d’appétit, nausées… Actuellement, en Chine, ce sont 35 personnes qui souffriraient du Langya. Il s’agit là de patients confirmés, mais d’autres pourraient se déclarer sous peu. D’après les autorités sanitaires chinoises, tous les patients ont eu un contact avec un animal, les jours précédents des premiers symptômes.

La suite après cette publicité

Le cousin viral du Nipah et du Hendra est-il potentiellement mortel ?

Comme pour ces virus issus de la fonte des glaciers, il s’agit d’un nouveau virus complètement inconnu. C’est-à-dire qu’il n’a absolument jamais contaminé d’être humain avant aujourd’hui. Néanmoins, les premières analyses révèlent qu’il appartiendrait à une famille de virus déjà connus de la communauté scientifique : celle des Henipavirus. Deux espèces appartenant à cette famille ont déjà été détectées auparavant : le Hendra et le Nipah.

Le Langya serait donc un cousin de ses agents viraux déjà connus. Cependant, ce n’est pas spécialement une bonne nouvelle. En effet, le Hendra et le Nipah sont réputés pour donner lieu à des maladies graves, voire mortelles. Il y a donc beaucoup de chance que le Langya soit, lui aussi, dangereux. En tout cas, pour le moment, une épidémie n’est pas envisagée, mais elle reste possible.