Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Déodorant : bonne nouvelle concernant les sels d’aluminium !

Publié par Justine le 30 Mai 2020 à 19:37

Depuis 10 ans, les déodorants sont au coeur d’une vaste polémique. Les sels d’aluminium sont-ils toxiques pour la santé ? Les experts du comité scientifique pour la sécurité des Consommateurs ont tranché !

Déodorant et sels aluminium

>>> À lire aussi : Cette erreur que vous faites quand vous appliquez vos crèmes pour le visage pourrait vous créer des rides !

Déodorant : la présence de sels d’aluminium inquiète

Produit d’hygiène utilisé quotidiennement, le déodorant est en contact direct avec notre peau. La présence de sels d’aluminium inquiète les consommateurs. En effet, ceux-ci sont considérés comme toxiques et aggravent les cancers (celui du sein notamment). Contenu dans les rouges à lèvres, dentifrices et autres produits de beauté, les sels d’aluminium peuplent notre salle de bain. Mais sont-ils sans risque ?

C’est pourquoi les experts du comité scientifique pour la sécurité des consommateurs se sont penchés une bonne fois pour toute sur la question. En lien avec la Commission Européenne, les test ont été encadrés afin de donner une conclusion à cette polémique.

>>> À lire aussi : Savez-vous à quoi sert la doublure à l’intérieur des culottes ? Explications 

Le déodorant est dangereux pour la santé ?

Après maintes expériences et tests dans le but de démontrer la nocivité du déodorant ou au contraire, son absence de danger, le résultat est sans appel : les sels d’aluminium sont sûrs pour la santé. Ces derniers ne sont pas absorbés par la peau confirment les experts : « ces derniers résultats montrent, entre autres, que l’aluminium contenu dans les produits antitranspirants n’est pas absorbé par la peau, y compris la peau fraîchement rasée, n’est pas non plus stocké dans la peau, mais au contraire éliminé sur les vêtements, par desquamation naturelle de la couche cornée superficielle et lors du lavage. »

De plus, « la quantité d’aluminium à laquelle le consommateur est exposé est au moins 2 000 fois plus faible que la dose identifiée comme ne provoquant aucun effet toxicologique ». Il a également été prouvé que ses composants n’ont rien à voir avec le cancer du sein. Il n’y a plus aucune inquiétude à avoir sur vos produits d’hygiène !

>>> À lire aussi : Vous dormez sur le ventre ? Attention aux problèmes que cela peut engendrer !

Source : ConsoGlobe

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.