Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Confinement : Brigitte Macron au plus mal

Publié par Salomee le 30 Mar 2020 à 9:56

Lundi 16 mars, Emmanuel Macron exigeait un confinement de la population française pour endiguer l’épidémie de covid-19. Depuis, des mesures strictes doivent être respectées et se sont durcies. La Première Dame de France, cloitrée dans l’aile personnelle de l’Elysée, doit garder son mal en patience et éviter tous déplacements inutiles. Et « ça lui coûte », selon une source proche. Retour sur le confinement de Brigitte Macron.

À lire aussi: Coronavirus : le nombre réel de morts serait 4 fois supérieur aux chiffres annoncés !

Brigitte Macron essaye de mêler vie professionnelle et vie personnelle

Malgré ce confinement, prolongé encore de deux semaines, la Première Dame de France ne chôme pas. En effet, elle travaille depuis l’aile présidentielle avec ses deux collaborateurs.

Elle mène un quotidien très studieux: réponse aux appels incessants et repas rapides avec les conseillers. Très soucieuse du respect des consignes, elle déjeune dans une salle comportant une grande table, pour respecter les distances de sécurité avec ses conseillers. 

De plus, les plats sont servis dans une assiette unique, pour une question sanitaire. Avant, les plats étaient en libre service et les résidants pouvaient se servir à leur gré.

Selon une source proche de Brigitte Macron, « ça lui coûte » de rester enfermée dans le palais de l’Elysée. Comme de nombreux français, ce confinement n’est pas une partie de plaisir.

Mais la Première Dame de France réussit à passer des moments privilégiés avec son mari, Emmanuel Macron. En effet, ils se retrouveraient tard, le soir, pour dîner ensemble, en privé. 

Emmanuel Macron n’est pas en train de vivre sa meilleure vie

Le confinement ne semble pas enchanter le Président de la République. En effet, en plus de devoir gérer cette crise sanitaire hors du commun, il doit respecter toutes les mesures de distanciations sociales.

Habitué à serrer des mains par milliers, le chef de l’état doit calmer ses ardeurs et rester aux aguets. Selon un collaborateur du Président, « il n’aime pas ça mais il fait attention » , rapporte Elle.

Dans un contexte de tensions autant physiques que psychologiques, le chef de l’État doit montrer l’exemple. Et c’est chose faite.

Ce confinement risque de bientôt porter ses fruits. En attendant, il est nécessaire de respecter, le mieux possible, cet isolement, pour sortir le plus rapidement possible de cette crise sanitaire aiguë.

Gardons patience, avec un peu de chance, nous serons libérés à temps pour profiter des beaux jours. 

Source: Elle.fr.

À lire aussi: Confinement : il se déguise en caniche pour sortir se promener ! (VIDÉO)