Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Vladimir Poutine vomit en pleine réunion : sa maladie en train de le consumer ?

Publié par Romane TARDY le 22 Mai 2022 à 11:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le cancer, cette terrible maladie, première cause de décès en France. Florent Pagny, Jean-Pierre Pernaut, mais possiblement aussi Vladimir Poutine sont touchés par ce mal. En effet, depuis le début de l’invasion en Ukraine, la santé du président russe intrigue. Un oligarque vient de faire de nouvelles révélations.

Vladimir Poutine au plus mal lors de ses apparitions

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, tous les regards sont tournés vers Vladimir Poutine. Le dirigeant russe devient de plus en plus menaçant. Toutefois, les forces ukrainiennes sont très résistantes. Face à ce conflit, l’armée russe s’affaiblit tout comme son président.

En effet, dans une vidéo, on avait découvert Vladimir Poutine tout tremblotant et qui se tenait fermement à sa table. Parkinson, cancer, les spéculations ont fusé sur l’état de santé du chef d’Etat malgré le silence de ce dernier sur le sujet.

Une autre vidéo a semblé confirmer l’état de santé inquiétant du président. En effet, lors d’une réunion avec Sergey Chemezov, PDG de la société Rostec, le président russe bafouillait et son visage semblait gonflé. Il aurait même vomi pendant l’échange. Cet état pourrait être provoqué par la chimiothérapie ou un traitement aux stéroïdes.

Un cancer du sang : quel dangerosité ?

De nouvelles informations sont tombées ce vendredi. Selon New Line Magazine qui reprend les propos d’un oligarque proche du Kremlin, Vladimir Poutine serait « très malade d’un cancer du sang » . L’enregistrement des propos de cet homme aurait été fait à son insu. Le président aurait même subi une opération chirurgicale du dos. Selon The New York Post, Vladimir Poutine serait repassé sur le billard pour « retirer du liquide de son abdomen » à la mi-mai.

Fatigue, anémie, infections, saignements à répétition et perte de poids font partie des symptômes du cancer du sang. En terme de guérison, c’est très variable. Cela dépend des spécificités du cancer et surtout du stade auquel il est pris en charge et de l’âge du patient, soit 69 ans pour Vladimir Poutine. Le taux de guérison peut varier entre 10 et 40% selon ces différents critères.

Même si aucune rumeur n’a été confirmée, Vladimir Poutine ne semble pas au meilleure de sa forme au point que certains estiment que c’est cet état de santé qui l’aurait poussé à engager le conflit contre l’Ukraine.

En saurons-nous plus un jour ? Pour le moment, le Kremlin semble vouloir rester très discret.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0