Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vladimir Poutine opéré en urgence ? Ce que l’on sait sur son état de santé dégradé

Publié par Romane TARDY le 06 Mai 2022 à 11:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les projecteurs sont braqués sur Vladimir Poutine. Si certains craignent la menace nucléaire, c’est aussi la santé du président russe qui intrigue. Selon les dernières révélations, le chef d’Etat pourrait bientôt se faire opérer à cause d’un cancer. Qu’est-ce que cela impliquerait ?

Vladimir Poutine opéré pour son cancer ?

Vladimir Poutine ne veut rien lâcher. Malgré les appels avec Emmanuel Macron pour apaiser la situation, la guerre semble interminable. Chaque jour, des personnes perdent la vie sous des bombardements ou se retrouvent dans un état déplorable mais rien n’arrête le chef du Kremlin. Pourtant, il y a bien un obstacle à l’offensive de Vladimir Poutine : sa propre santé. Il serait allé voir son médecin une trentaine de fois ces dernières années.

En effet, à plusieurs reprises, des rumeurs sur la dégradation de son état de santé ont tourné. On a même pu découvrir dans une vidéo le président russe tout tremblant et accroché à sa table. Certains estiment qu’il serait atteint de la maladie de Parkinson et d’autres d’un cancer. En fait, il pourrait s’agir d’un mélange des deux. Cette maladie de Parkinson serait provoqué par son traitement aux stéroïdes contre le cancer. Une nouvelle révélation choc vient de tomber : le chef de l’Etat russe pourrait bientôt se faire opérer.

poutine malade

D’après le New York Post, la chaîne Telegram « General SVR » « prétendument dirigée par un ancien lieutenant général du service de renseignement extérieur russe connu sous le pseudonyme de Viktor Mikhailovich » aurait affirmé dans une vidéo publiée ce samedi que Vladimir Poutine viendrait d’apprendre par ses médecins qu’il devait passer sur le billard.

Toutefois, ces affirmations n’ont pas été confirmées et Moscou nie toujours la maladie de son dirigeant.

La Russie laissée aux mains d’un fidèle de Poutine ?

Comment diriger un pays quand on est en train d’être opéré ? Selon la même source, le pays serait alors aux mains d’un autre homme pendant « deux à trois jours au maximum » , soit le temps de l’opération et de la convalescence. Ce serait Nikolai Patrushev, l’ancien chef de la police fédérale, qui serait pressenti pour être ce joker.

Qui est-il ? Aujourd’hui âgé de 70 ans, il a d’abord travaillé avec le KGB puis avec le FSB et a toujours été un allié fidèle de Vladimir Poutine. Il est désormais secrétaire du Conseil de sécurité russe. Il est nommé le « faucon du Kremlin » .

Sa prise de pouvoir temporaire pourrait-elle changer les choses ? A priori non car elle serait de trop courte durée mais surtout car Nikolai Patrushev soutiendrait le président dans l’invasion en Ukraine. Dans une interview au journal Rossiyskaya Gazeta, Nikolai Patrushev a dénoncé le soutien de l’idéologie nazie de l’Amérique et de l’Europe en Ukraine.

Il faudra donc être vigilant pour savoir si toute cette histoire va se confirmer !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0