Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Épidémie de coronavirus : une pénurie de médicaments inquiète les pharmaciens

Publié par Claire JONNIER le 30 Mar 2020 à 9:03

Si on entend beaucoup parler du personnel hospitalier dans l’épidémie de coronavirus, les pharmaciens non plus ne sont pas épargnés. D’ailleurs, ils sont en première ligne et jouent souvent le rôle de conseil auprès des Français. Et de leur côté, la plus grosse crainte reste de se retrouver face à une pénurie de médicaments à moyen terme.

>> À lire aussi : Coronavirus : un célèbre chanteur Français en réanimation

Épidémie de Corona virus : les pharmaciens prennent la parole

À côté du médecin généraliste, les pharmaciens font également face à l’épidémie de coronavirus. En effet, depuis le début de la crise, ils se retrouvent démunis avec des ruptures de stock pour les masques chez 97 % d’entre eux et pour le gel hydroalcoolique pour 90 % d’entre eux. Une rupture de stock qui fait craindre le pire puisqu’ils sont 78 % à redouter une pénurie de médicaments à moyen terme.

En effet, rappelons que la majeure partie des médicaments sont produits en Asie et qu’aujourd’hui, l’approvisionnement semble très compliqué. Par ailleurs, ces professionnels sont 56 % à redouter la propagation de virus. Toutefois, ils sont 87 % à continuer d’exercer et ce, malgré l’absence de masque et de gel.

>> À lire aussi : Une nouvelle méthode de détection très rapide du Coronavirus pourrait très bientôt être mise en place

Un rôle de conseil essentiel

Pour renseigner sur l’épidémie de coronavirus, les pharmaciens font régulièrement face aux Français. Ainsi, ils constatent que 34 % de la population serait en proie à la panique alors que 41 % serait dans l’incertitude. Quant aux recommandations du gouvernement concernant les mesures de sécurité, ces professionnels estiment qu’environ 48 % des patients ne les respecteraient pas.

C’est la raison pour laquelle, ils réclament aujourd’hui de mieux faire respecter le confinement ainsi que bien évidemment, du matériel de protection pour le personnel. Quoi qu’il en soit, ils sont 93 % à assumer leur rôle de conseil auprès des Français mêmes s’ils regrettent que cette crise ne favorise pas le rapprochement avec les médecins généralistes. En effet, ils sont 59 % à ne pas travailler en collaboration plus étroite avec les médecins pour pouvoir gérer la situation.

epidemie-de-coronavirus-78-des-pharmaciens-redoutent-une-penurie-de-medicaments-a-moyen-terme

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.