Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : le nombre glaçant de Français mort à leur domicile révélé….

Publié par Manon CAPELLE le 29 Août 2020 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Covid-19 n’a pas tué qu’en EPHAD. Il n’a pas tué qu’à l’hôpital non plus. Et pour cause, certaines personnes sont mortezs chez elles, parfois dans une très grande solitude. D’après les chiffres de l’Inserm, au moins 1 800 Français seraient décédés chez eux d’une infection du Covid-19 entre le 1er mars et le 31 mai.

La suite après cette publicité
coronavirus Français décédés chez eux

>>> À lire aussi : Lidl : ce nouvel indispensable du quotidien part comme des petits pains !

Au moins 1 800 Français sont décédés chez eux

La suite après cette vidéo

France Inter a eu accès à une évaluation réalisée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Selon leurs informations, au moins 1 800 personnes françaises sont décédées à leur domicile après avoir contracté le coronavirus.

La suite après cette publicité

Ce chiffre a été publié lundi le nombre cumulé de certificats de décès comptabilisés avec une mention Covid-19 dans les hôpitaux, Ehpad et à domicile.

« Cette statistique inclut tous les décès survenus sur le territoire français, y compris les décès à domicile » a indiqué Grégoire Rey, directeur du centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès de l’Inserm. De plus, il ajoute : « On comptabilise 1 800 décès avec mention de Covid-19″ entre le 1er mars et le 31 mai.

>>> À lire aussi : Port du masque obligatoire à Paris: deux exceptions viennent de tomber

La suite après cette publicité

Ces chiffres ne sont pas représentatifs de la réalité

Cependant, ces chiffres seraient en deçà de la réalité. France Inter précise même que 10% des départements français n’ont pas encore recensé l’intégralité des décès. Aussi, la comptabilité s’arrête au 31 mai.

En effet, centraliser les certificats de décès prend du temps, ce qui explique ce calcul encore trop peu représentatif de la situation actuelle. De ce fait, Grégoire Rey prévient que l’on peut s’attendre à « quelques centaines ou milliers de morts. »

La suite après cette publicité

Selon les dernières données de la DGS, près de 30 544 personnes sont décédées en France, dont 20 038 dans les établissements hospitaliers et 10 506 en établissements sociaux et médico-sociaux.

>>> À lire aussi : Paris : la grande annonce qui va rendre les fumeurs furieux !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.