Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Il s’en prend violemment une infirmière qui a vacciné sa femme sans son consentement

Publié par Brandon Clouchoux le 25 Sep 2021 à 9:00

Les faits se sont déroulés dans une pharmacie : Un Canadien est recherché pour avoir frappé une infirmière, au visage. Selon lui, elle aurait vacciné sa femme, contre le Covid-19, sans demander son autorisation.

Vaccinée sans son consentement

Le sujet du vaccin contre le Covid-19 reste très controversé. Des personnes restent très réticentes à l’idée de se faire vacciner. À tel point que certains peuvent user de la violence, c’est le cas de ce Canadien recherché. Ce dernier a frappé une infirmière car selon lui, elle aurait vacciné sa femme sans son accord.

La scène s’est déroulée à Sherbrooke, au Québec, ce lundi 20 septembre. L’homme, âgé entre 30 et 45 ans, est entré dans la pharmacie de la ville afin de trouver l’infirmière qui a vacciné sa femme. Il a hurlé sur la femme, avant de lui mettre plusieurs coups portés au visage, à plusieurs reprises, et quitter les lieux.

Selon la police locale, le suspect aurait « justifié » son geste : cette infirmière a administré un vaccin contre le Covid-19 à sa femme alors qu’il n’avait pas donné son autorisation.

>>> À lire aussi : Paris : les antivax forcent l’entrée du centre commercial des Halles… grosses tensions sur place (vidéo)

Recherché par la police

Les clients présents dans la pharmacie ont été témoins de la situation : ils sont sous le choc. « Je trouve ça complètement idiot que les gens réagissent comme ça » , a confié un homme. « Je pense que le monde n’accepte pas les différences. Si tu ne veux pas te faire vacciner, c’est ton choix, mais tu n’as pas à aller faire mal à d’autres qui veulent l’être » , continue une autre femme.

La police de Sherbrooke est à la recherche de cet homme : les caméras de sécurité de la pharmacie n’ont pas suffi pour l’identifier. Ils ont été dans l’obligation de diffuser un signalement du suspect : Corpulence moyenne, teint mat, environ 1,80m, il porte des boucles d’oreilles et un tatouage sur la main…

Au Québec, les manifestations contre le vaccin se poursuivent, et s’intensifient. Le gouvernement souhaite faire passer une loi pour les interdire. « C’est inacceptable de voir des manifestants antivaccins devant nos écoles, devant nos hôpitaux. Moi, je ne peux pas tolérer ça. Quand on va être prêts, on va venir vous voir, et ça va être très bientôt » , a affirmé le Premier ministre du Québec François Legault

>>> À lire aussi : De la Bétadine pour lutter contre le Covid-19 ? Cet étrange conseil des antivax fait le tour de la toile

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.