Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Un détenu se plaignait de maux d’estomac, les médecins découvrent dans son ventre l’impensable

Publié par Brandon Clouchoux le 09 Sep 2021 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un détenu d’une prison au Kosovo a expliqué aux médecins qu’un téléphone Nokia 3310 se trouvait dans son estomac depuis quatre jours. Les spécialistes de la santé ont du prendre plus de 2 heures pour l’intervention.

Publicité

Un téléphone dans l’estomac d’un détenu

L’opération a eu lieu le mardi 7 septembre : Un chirurgien kosovar a retiré avec succès un téléphone d’un patient détenu, au moment d’une intervention dans une clinique de Pristina.

Depuis plusieurs jours, le patient – qui souhaite garder son anonymat – se plaignait de maux de l’estomac. Il a donc été transporté la semaine dernière au service de gastroentérologie du centre universitaire clinique de la capitale kosovare.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Après diagnostic, les médecins se sont rendu compte que le patient avait un téléphone Nokia dans l’estomac. « Le détenu de 33 ans avait avalé un petit téléphone qu’on a réussi à enlever » , a déclaré Skender Telaku, gastroentérologue à la tête de l’équipe médicale, qui a effectué l’intervention sur le détenu. « Par des moyens endoscopiques, sans ouvrir l’estomac, on a retiré le téléphone démantelé en trois parties » , ajoute-t-il.

>>> À lire aussi : Des détenus se font livrer des lames de scie et du matériel à chicha avec un drone en prison !

Un mal-être depuis 4 jours

Publicité

D’après ce que le patient rapporte aux médecins, le téléphone se trouvait dans son ventre depuis 4 jours. L’opération aura duré plus de deux heures afin de retirer le Nokia 3310 du ventre du détenu : elle s’est déroulée « sans complications » , ajoute le Dr Telaku.

Les zones dangereuses du téléphone sont avant tout « la batterie de l’appareil » et les « fuites potentielles d’acide corrosif » . « C’était comme marcher dans un champ de mines mais tout s’est bien passé » , ajoute-t-il.

La police a amené le patient et le Nokia 3310 – un modèle sorti par la marque finlandaise dans les années 2000 -. Nous ne savons pas comment le téléphone a atterri dans l’estomac du détenu mais on peut deviner qu’il était utilisé à des fins de communication illicites avec l’extérieur de la prison.

Publicité

>>> À lire aussi : Une gardienne de prison entretenait une relation très coquine avec un détenu et est condamnée à 12 mois de prison

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN