Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Tiques et maladie de Lyme : découvrez carte des régions les plus affectées !

Publié par Deborah le 03 Mai 2021 à 9:02

Une dernière étude sur les piqûres de tiques en France révèle les régions les plus affectées par ces acariens dangereux. Jetons un coup d’oeil à cette cartographie.

carte france maladie de lyme

Carte de France, par région, des tiques infectées ou non par un agent pathogène. © Inrae

>>> A lire aussi : Attention au retour des tiques : voici les astuces pour éviter les piqures !

Maladie de Lyme : une histoire de tiques

Toutes les piqûres de tique ne sont pas porteuses de la bactérie. Cependant, nombreuses sont celles à l’origine de la maladie de Lyme. L‘infection bactérienne se transmet de l’animal à l’être humain. Elle est appelée zoonose. Cette dernière provoque une grosse rougeur autour de la piqûre en forme d’auréole. Des maux de tête, des douleurs articulaires, une fatigue extrême et des frissons apparaissent au bout de quelques jours, pouvant aller jusqu’à des complications cardiovasculaires. Les tiques viennent se nicher sur notre peau et aspirent notre sang après notre sortie en forêt ou dans une zone naturelle.

Récemment, l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) a communiqué une étude sur les principales zones de risque avec la forte présence de tiques porteuses d’un agent pathogène, c’est-à-dire d’une bactérie. Sur les 56.000 piqûres recensées, l’Institut national en a analysé 2.500.

>>> A lire aussi : Cette maladie qui pourrait rapidement se propager cet été…

Les tiques à l’assaut des jardins !

L’Institut national dévoile qu’entre 2017 et 2020, les piqûres de tiques ont fortement augmenté dans l’Hexagone. Ainsi, entre 2017 et 2019, seulement 28% des citoyens avaient avoué s’être fait piquer dans son jardin contre 47% entre mars et avril 2020. Attention ! Les scientifiques de l’INRAE rappellent que nous pouvons nous faire piquer par ces acariens dans notre jardin ou dans des parcs urbains.

Sur cet échantillon, 15% sont des tiques porteuses de la bactérie de la maladie de Lyme et 14% sont porteuses d’un autre agent pathogène qui peut être réellement néfaste pour la santé d’un être humain.

Selon cette même cartographie, la Bourgogne-Franche-Comté est la région plus concernée par ces piqûres de tique. Ainsi, dans ce territoire, 43% des tiques porteraient un agent pathogène.

Le Grand Est (35%), l’Auverge-Rhônes-Alpes  (37%), la Nouvelle Aquitaine et les Hauts-de-France (32%) sont les régions les plus touchées par ces tiques dangereuses. L’Île-de-France arrive juste derrière avec 33%. Quant à l’ouest du pays, nous observons que cette zone est jusqu’ici moins concernée par le zoonose.

Depuis 2017, il est possible de signaler les piqûres de ces acariens via une application gratuite dénommée « Signalement TIQUE. » À travers son projet CiTIQUE et cette application, l’INRAE et ses partenaires, comme le Ministère des Solidarités et de la Santé souhaite mieux comprendre les tiques afin de lutter contre la maladie de Lymne.

>>> A lire aussi : Cette tique géante porteuse de virus inquiète les chercheurs

0