Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccin Covid-19 en France : qui sera vacciné en premier ?

Publié par Justine le 16 Nov 2020 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Plusieurs laboratoires l’affirment : le vaccin Covid-19 sera disponible dès le premier trimestre 2021. Lors de son lancement en France quelles sont les personnes prioritaires ? Dans la suite de l’article, découvrez un premier aperçu du plan de vaccination mis en place par le gouvernement.

Vaccin Covid-19

>>> À lire aussi : Vaccin contre la Covid-19 : l’Agence européenne des médicaments fait une énorme annonce !

Quand se fera le premier vaccin Covid-19 en France ?

Après un an de « guerre » contre le Coronavirus, le monde voit la lumière au bout du tunnel avec l’arrivée prochaine du vaccin Covid-19. En effet, plusieurs laboratoires dont Pfizer assurent que le vaccin sera mis sur le marché dès le premier trimestre 2021. Découvrez les contours de la première campagne de vaccination face au Coronavirus.

Dès l’annonce de cette nouvelle, le gouvernement s’est immédiatement penché sur le plan de vaccination en France avec les autorités sanitaires, dévoile le site Les Échos. Il s’avère que les 2,8 millions de professionnels de santé et du médico-social sont prioritaires car ils ont été en première ligne durant toute la durée de l’épidémie. Quelles sont les personnes à privilégier par la suite ?

>>> À lire aussi : Le vaccin contre le Coronavirus sera-t-il obligatoire ?

Comment va être distribué le vaccin Covid-19 ?

Directement après les professionnels de santé, il faut protéger les 53 millions de Français grâce au vaccin Covid-19. C’est pourquoi le gouvernement établit des priorités pour mener une vaccination efficace. Ainsi, les autorités sanitaires se basent sur les métiers et les personnes à risque selon deux modèles :

  • Privilégier les travailleurs des fonctions vitales du pays : sécurité défense, énergie, agroalimentaire, éducation et le secteur bancaire ;
  • Ou faire passer en priorité les personnes à risque : les personnes de plus de 65 ans, les malades chroniques (23 millions de Français), les personnes obèses (8 millions de concernés).

L’ensemble de ces personnes prioritaires équivaut à un tiers de la population. La suite de cette campagne de vaccination est encore floue pour le gouvernement. Les vaccinations devront avoir lieu dans les hôpitaux, les centres de santé, les centres de Covid et les maisons pluriprofessionnelles de santé. Dans un premier temps, les généralistes ne pourront pas effectuer les vaccins, mais l’armée sera sûrement mobilisée.

>>> À lire aussi : Des volontaires rapportent les effets secondaires du vaccin développé par Pfizer !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER