Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Le Covid-19 pourrait avoir un impact TERRIBLE sur le cerveau…

Publié par Manon CAPELLE le 29 Oct 2020 à 10:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

De nombreuses études sont en cours pour tenter de comprendre le Covid-19. Cette dernière étude montre l’impact du virus sur le cerveau. Ainsi, le coronavirus pourrait vieillir le cerveau de dix ans.

Publicité
covid-19 coronavirus cerveau

>>> À lire aussi : Un nouveau parasite mangeur de chair fait son apparition.. via des chiens

Une étude scientifique met en évidence que le Covid-19 affecterait le cerveau

Les scientifiques ont déjà mis en évidence que le Covid-19 laisse des séquelles sur notre organisme. Alors, les études sont nombreuses pour tenter de comprendre comment agit le virus sur notre corps. L’une d’elles vient de rendre un constat édifiant.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Les personnes qui se remettent du coronavirus pourraient subir un déclin mental. Ce dernier peut même se comparer à un vieillissement cérébral de dix ans. Pour ce faire, cette étude a comparé les tests cognitifs des patients. Ces tests sont notamment utilisés pour vérifier les performances des personnes ayant Alzheimer.

Ainsi, cette étude prouve que les personnes ayant contracté le Covid-19 ont de moins bons résultats que les individus n’ayant pas contracté le virus.

>>> À lire aussi : « L’opération a duré 20 minutes, les 20 minutes les plus atroces de ma vie »: elle rapporte son horrible expérience chez le gynécologue !

Publicité

Des limites à ces résultats

En revanche, ces résultats sont à prendre avec des pincettes. Il s’agit simplement d’une étude préliminaire et elle doit encore être étudiée par d’autres membres de la communauté scientifique.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

De plus, une autre limite existe. Les tests cognitifs n’ont pas été réalisés sur les personnes avant leur infection au Covid-19. Alors, aucune comparaison n’est possible. Il n’est pas donc pas cohérent de parler d’un déclin, sans ces précédents résultats. Enfin, l’étude n’indique pas si les dommages décrits sont constants ou simplement temporaires.

Publicité

>>> À lire aussi : Covid-19 : Alors que la France est en décadence, pendant ce temps à Wuhan c’est la vie d’avant ! (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.