Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

SHEIN dans l’embarras : les vêtements jugés dangereux pour la santé

Publié par Alicia Trotin le 01 Déc 2022 à 12:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Décidément, entre la pollution et la maltraitance des employés, la fast-fashion vit des temps difficiles. SHEIN, la marque phare de la fast fashion, voire de l’hyper fast fashion, est encore la cible d’une enquête interne aux résultats peu réjouissants. Greenpeace à révéler aujourd’hui que la marque vendrait des articles avec des produits chimiques, très nocifs.

À lire aussi : 18h par jour, salaire à 3 centimes, quand Shein flirte avec l’esclavage

Shein face à Greenpeace

Utilisation de produits nocifs

Même si sa cote de popularité a du mal à baisser, les attaques contre la marque de fast fashion deviennent de plus en plus régulières. Greenpeace a mobilisé sa branche allemande pour mener une enquête sur les produits chimiques utilisés par l’entreprise. En effet, les résultats sont sans appel puisque les articles, consommés par de nombreux adolescents, contiennent des produits dangereux.

Pour les besoins de l’enquête, l’ONG a acheté une quarantaine d’articles à cette société, en mélangeant les catégories et les pays de destination. Envoyés directement dans un laboratoire indépendants, les analyses sont alarmantes. Il y aurait 7 produits, soit 15 %, qui contiendraient des produits chimiques dangereux, situés hors des limites fixées par l’Union européenne.

De plus, il y aurait également 15 articles, soit 32 %, avec des produits chimiques dangereux placés à des niveaux dits « inquiétants ». La découverte la plus édifiante se situe dans les affaires pour enfants et plus précisément dans la composition d’une robe de petite fille. La teneur en acide phtalate ainsi qu’en formaldéhyde y était beaucoup trop haute.

À lire aussi : Contrefaçons SHEIN : nouvelle polémique autour de la marque de vêtements

Shein : dangereux pour la santé

La mise en lumière de l’utilisation d’acide phtalate permet d’alerter sur le haut risque qu’il représente pour la santé. Sa présence dans les vêtements engendrerait des problèmes de fertilité, une incidence néfaste pour le développement du fœtus ainsi que pour celui du nouveau-né. De nombreuses suspicions étudient la possibilité que cela soit un perturbateur endocrinien.

Le formaldéhyde, même s’il a un nom un peu barbare, n’est pas n’importe quelle substance. À forte concentration, il pourrait causer des sensations de brûlure des yeux à la gorge, sans oublier le nez. Après ces constats plus qu’effrayants, l’ONG Greenpeace a jugé l’attitude de Shein déplorable et irresponsable.

« L’attitude négligente de Shein vis-à-vis des risques pour l’environnement et la santé humaine associés à l’utilisation de produits chimiques dangereux, dans le seul intérêt de faire du profit. Greenpeace demande à l’Union européenne d’appliquer ses lois sur les produits chimiques dangereux, condition sine qua non pour parvenir à une économie textile circulaire et à la fin de la fast fashion, comme le prévoit la stratégie textile de l’UE. »

Viola Wohlgemuth, chargée de campagne pour Greenpeace Allemagne

À lire aussi : Pretty Little Things, synonyme d’esclavagisme des temps modernes ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0