Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Un médecin dénonce la cruauté de la loi texane en matière d’avortement dans une lettre poignante !

Publié par La Rédaction le 06 Sep 2015 à 15:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Texas ne brille pas par sa modernité dans le domaine de l’émancipation féminine, et la loi actuelle impose aux femmes qui souhaitent mettre un terme à leur grossesse à subir une échographie au préalable et de devoir écouter un discours du médecin leur décrivant dans les moindres détails l’état d’évolution de leur fœtus.

Un médecin s’est révolté contre cette situation, et dans une lettre bien sentie nous explique à quel point ce procédé est cruel et difficile avant un avortement:

 

« Dans son infinie sagesse, l’administration du Texas considère que ni vous ni moi ne sommes assez intelligents pour avoir ensemble une discussion de nature à vous pousser à prendre une décision éclairée au sujet de la manière d’aborder votre grossesse actuelle. Afin de s’assurer d’être au coeur de la relation patient-médecin, eux et leurs idéologues ont rendu obligatoire le fait que vous fassiez une échographie et qu’on vous donne une description détaillée de l’évolution de votre grossesse. En mettant ainsi leur grain de sel, ils ont violé le premier amendement qui garantit la liberté d’expression et se sont immiscés au coeur d’une relation construite au fil du temps à cette époque critique de nos vies. Mais c’est cependant la loi au Texas.

 

La plupart des patientes cherchant à interrompre leur grossesse sont déjà assez angoissées par la lutte qu’elles mènent afin de trouver des solutions à leur soucis, sans avoir en plus à subir le fait que d’autres personnes qui ne connaissent pas leur situation, les contraignent en utilisant le faux prétexte de leur ‘fournir de plus amples informations’. J’ai toujours donné à mes patients toutes les informations qu’ils avaient besoin de savoir. Tant que je serai votre médecin, je continuerai à vous tenir informée et à honorer la confiance que vous avez en moi. »

av

 

Source : Terrafemina

Découvrez aussi : la photo d’un médecin en larmes bouleverse internet !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.