Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : une 4e vague en France dès cet été ? Les prévisions de l’Institut Pasteur

Publié par Quentin VIALLE le 24 Mai 2021 à 12:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Bien que la France soit toujours sur un plateau très élevé, les chercheurs s’accordent à dire que le pays pourrait passer un été plus serein. Toutefois, une 4e vague de l’épidémie de Covid-19 n’est pas à exclure.

Covid-19 : les prévisions pour cet été

En s’appuyant sur une légère amélioration sanitaire du pays, les chercheurs de l’Institut Pasteur semblent être plutôt optimistes pour la suite, notamment pour cet été. En effet, si le nombre d’hospitalisations continue à diminuer, que la campagne de vaccination ne faiblit pas et si les Français poursuivent leurs efforts concernant les geste barrières, la France ne devrait pas faire face à un rebond épidémique violent cet été. « Si l’on réussit à maintenant le rythme actuel de décrue des infections et hospitalisations jusqu’au 9 juin tout en maintenant ou augmentant le rythme de vaccination, on ne s’attend pas à observer cet été de reprise importante de l’épidémie« , indique l’équipe de l’Institut Pasteur. Un scénario porteur d’espoir, qui pourrait toutefois tomber à l’eau en cas d’émergence de certains variants au Covid-19 plus résistants aux vaccins.

Covid-19 en France : les prévisions pour cet été

>>> A lire aussi : « Donnez-lui du Doliprane » : à 19 ans, elle meurt du Covid-19 après plusieurs appels au SAMU

La crainte d’une 4e vague

Les chercheurs de l’Institut Pasteur restent toutefois très prudents vis-à-vis d’un éventuel rebond épidémique dès le mois de juin, avec notamment les réouvertures des salles de restaurants et café, lieu où les gens ne portent pas de masque. En cas de forte reprise, Emmanuel Macron envisage d’utiliser des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circulerait trop, selon différents critères. Si les prévisions sont bonnes, cette épidémie nous aura appris une chose : ne jamais crier victoire trop vite.

>>> A lire aussi : Relations amoureuses : Le « FODA », ce nouveau mal qui touche les célibataires post Covid-19

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.