Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Un nouveau virus, semblable au VIH, sème de plus en plus la panique…

Publié par La rédaction le 08 Oct 2022 à 9:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Accrochez-vous car, dans les lignes qui vont suivre, on s’apprête à vous filer la peur de votre vie… En effet, après l’horreur vécue pendant la crise du virus de la Covid-19, la Terre commence seulement à retrouver sa joie de vivre et son bonheur de voir la vie passer sans réelles restrictions. Pourtant, tout pourrait très vite s’arrêter… La raison ? Un nouveau virus, jumeau du VIH, vient probablement de faire son apparition !

La suite après cette publicité

Un nouveau virus dévastateur ?

Après le virus de la Covid-19 et son origine animale, cette nouvelle pathologie pourrait provenir, elle aussi, directement d’une espèce bien connue de tous : le singe. En effet, des scientifiques ont récemment découvert l’existence d’un virus particulièrement mortel chez les singes, provoquant leur mort seulement quelques jours après avoir l’avoir attrapé. Mais quel est donc ce nouveau maléfice ?

Son nom, personne ne l’a encore défini. Mais une certitude demeure : il est très proche de l’artévirus. Ce dernier, très répandu auprès des singes, se distingue par sa capacité à tuer les défenses immunitaires de l’organisme. De quoi nous rappeler le même mode opératoire d’un autre célèbre et dangereux virus : le VIH. « Il a découvert comment accéder aux cellules humaines, se multiplier et échapper à certains mécanismes immunitaires », expliquent l’un des scientifiques ayant réussi à découvrir son existence.

La suite après cette publicité
singe virus vih artevirus

La peur de le voir frapper l’Homme

Forcément, quand on pense au VIH qui, lui, touche directement les humains, on ne peut s’empêcher d’imaginer l’éventualité suivante : ce nouveau virus peut-il se propager chez l’Homme ? Pour l’heure, aucune enquête n’a permis de prouver avec certitude qu’il peut s’attaquer à l’espèce humaine. De quoi rassurer un paquet de personnes qui, depuis la pandémie du virus de la Covid-19, n’ont qu’une seule et unique peur : voir la société être de nouveau bloquée dans une série de confinements qui se ressemblent et qui n’en finissent plus…

Source : Top Santé