Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Bientôt plus de tampons hygiéniques ? Cette pénurie qui se dessine

Publié par Felix Mouraille le 15 Juin 2022 à 13:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Aux États-Unis, une pénurie de tampons hygiéniques marque le mois de juin. Ce problème d’approvisionnement peut vraiment gâcher la vie des Américaines. Surtout que la situation dure depuis plusieurs mois.

Après la pénurie de lait infantile, les États-Unis sont confrontés à un nouveau problème : le manque de tampons hygiéniques. Ce produit destiné aux femmes ayant leur écoulement sanguin périodique se fait rare dans les rayons de certains magasins.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Des marques de tampons indisponibles dans certains États

Les chaînes de pharmacies CVS et Walgreens, ont déclaré que des marques sont indisponibles (temporairement) dans certains États américains. Par exemple, les fabricants Procter & Gamble, de la célèbre marque Tampax, reconnaissent la pénurie.

« Nous pouvons vous assurer qu’il s’agit d’une situation temporaire aux États-Unis et que l’équipe Tampax produit des tampons 24 heures/24 et 7j/7 pour répondre à la demande accrue pour nos produits » , ont promis les fabricants de Tampax. Les chaînes pharmaceutiques comme Walgreens veulent allier leurs forces avec les fournisseurs « pour s’assurer d’avoir suffisamment de produits » dans tous ses établissements.

Une pénurie mise en avant par les médias

Cette pénurie de tampons hygiéniques dure depuis plusieurs mois. C’est avec la médiatisation de ce problème que les choses ont commencé à bouger. Pour Patrick Penfield, spécialiste de la gestion des chaînes d’approvisionnement à l’université Syracuse, il y a eu trop d’achats par peur d’en manquer, comme pour le papier toilettes au début du confinement.

Mais les États-Unis connaissent aussi un manque de certaines matières indispensables pour faire des tampons hygiéniques comme le plastique et le coton. « Pour la troisième année aux États-Unis, la demande pour le coton excède la production dans le pays » , a avancé Patrick Penfield.

La troisième et dernière raison reste la pénurie de personnel dans les usines et la crise sanitaire.

0