Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Bill Gates : L’homme d’affaires sort une prédiction inquiétante sur la pandémie

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 08 Mai 2022 à 11:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors d’une interview dans le cadre de la parution prochaine de son nouveau livre, Bill Gates a lancé un inquiétant avertissement.  En effet, le fondateur de  Microsoft vient de publier, son nouvel ouvrage « Comment prévenir la prochaine pandémie« . Il annonce que les prochaines pandémies que l’Humanité pourrait subir seraient « encore plus virulentes, contagieuses et mortelles » pour l’Homme.

créateur microsoft

La nouvelle vie de Bill Gates

Le papa de Microsoft s’occupe bien depuis qu’il n’est plus à la tête de l’entreprise d’informatique. Depuis juillet 2008, il ne s’occupe plus des affaires courantes de Microsoft. Il a quitté toute fonction opérationnelle au sein de Microsoft le 27 juin 2008. Le 4 février 2014, Bill Gates a annoncé qu’il abandonnait également la présidence du conseil d’administration de Microsoft.

Depuis et même avant de quitter son poste, Bill Gates s’est fortement intéressé à la lutte contre les inégalités via sa fondation Bill et Mélinda Gates.  En 2006, il a annoncé qu’il léguerait 95 % de sa fortune à la lutte contre les maladies et l’analphabétisme dans les pays du Sud. Depuis plus de 20 ans, il a injecté plusieurs milliards de dollars de sa fortune personnelle. Parmi les thèmes qui lui importent le plus, la pauvreté dans le monde ainsi que l’éducation des enfants.

Bill Gates parle de pandémie et c’est inquiétant

Bill Gates est en phase de promotion pour la sortie de son nouveau livre « Comment prévenir la prochaine pandémie » . Pour l’occasion, le fondateur de Microsoft a été interviewé par The Financial Times. Il a évidemment évoqué la pandémie de Covid-19 qui impacte le quotidien du monde entier depuis plus de deux ans désormais. Une cause qui lui tient à cœur via sa fondation, il tente d’assurer un accès équitable à la vaccination dans 200 pays.

Il a notamment donné une vision plutôt nihiliste de l’avenir avec des prédictions. « Le cauchemar est loin d’être terminé. Il y a un risque supérieur à 5 % qu’un variant encore plus virulent, contagieux et mortel soit généré » . Selon lui, un investissement d’un milliard d’euros serait nécessaire chaque année pour éviter et minimiser les prochaines pandémies.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0