Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Le renard roux pourrait permettre de contrer la maladie de Lyme

Publié par Elisa GERLINGER le 14 Fév 2019 à 22:30

Des milliers de Français sont atteints de la maladie de Lyme mais aucun traitement n’a été trouvé à ce jour. Cependant, des études scientifiques prouvent que le renard roux pourrait être une façon de contrer cette maladie.

 

Des milliers de Français atteints par la maladie de Lyme

Déjà plusieurs milliers de cas en France et aucun traitement, on parle de la maladie de Lyme. Elle se traduit par des maux de tête, une perte d’audition ou une paralysie du visage, des douleurs musculaires, de l’érythème migrant, des complications cardiovasculaires, des nausées et vomissements, de la fièvre, des frissons et de la fatigue. Oui cela fait beaucoup de symptômes. La maladie de Lyme s’attrape lorsque vous vous faites piquer par une tique. Souvent porteuse de la Borrelia, c’est cette bactérie qui va développer la maladie.

 

tique

 

Mais contrairement à ce qu’on peut penser, ce n’est pas directement la tique qui nous donne cette maladie. L’animal n’est pas infecté par la bactérie de naissance, mais il le devient par les animaux qu’il pique. C’est en s’attaquant principalement aux rongeurs, qui eux sont en possession de la bactérie Borrelia, que les tiques deviennent contaminés puis viennent nous transmettre l’infection. La maladie de Lyme passe donc par plusieurs animaux avant d’arriver jusqu’à nous. Principalement présentes dans les forêts, les personnes vivant au coeur de la nature sont plus susceptibles de se faire piquer par une tique.

 

Les renards roux pour contrer la maladie de Lyme

 

renard

 

Cependant, une récente étude prouve qu’il y a une façon naturelle de contrer la maladie de Lyme: les renards roux. Jugés nuisibles, ils pourraient pourtant être la solution à cette infection. Des chercheurs néerlandais ont récemment observé que dans les forêts, plus les renards roux sont nombreux, et moins les tiques sont porteuses de la maladie. Cela peut aller jusqu’à vingt fois moins selon les zones étudiées. Cette observation s’explique par le régime alimentaire de l’animal qui est principalement composé de rongeurs. Donc si les rongeurs sont moins nombreux, il y a donc moins de possibilité qu’ils transmettent la bactérie Borrelia aux tiques. Et dans la suite logique, les humains sont donc eux aussi moins contaminés par la maladie de Lyme.

Cette maladie est incurable et peut être mortelle, 1000 nouveaux cas par an ont été observés. Boisée et humide, la Franche-Comté est l’une des régions de France la plus touchée par la maladie de Lyme.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.