Réveils nocturnes : l’heure à laquelle vous vous réveillez la nuit en dit long sur votre santé…

Publié par Jessy le 02 Oct 2020

Alors que certaines personnes dorment à poing fermé toutes les nuits, d’autres se réveillent régulièrement. On regarde vite fait son téléphone ou le réveil pour regarder l’heure, et ça n’avance pas. Les nuits sont parfois longues et ennuyeuses, mais on a une explication. Vos réveils nocturnes sont des messages que votre corps vous envoie …

>> À lire aussi : Mal aux seins ? Ces signes que vous ne devez pas sous estimer !

Pourquoi les réveils nocturnes interviennent ?

Alors qu’on rêve parfois d’avoir des réponses sur nos réveils nocturnes, des experts chinois ont peut-être trouvé la réponse. Selon la science chinoise, les organes présents dans notre corps sont stimulés à différents moments de la journée. Comme le rapporte le site Shoko, la stimulation est composée de 12 cycles, correspondants à un organe ou une zone précise de notre corps. Et selon l’heure de la nuit, c’est un organe différent qui agit sur votre corps et vous envoie un message bien précis. Gros intestin, foie ou poumon, on vous explique quels sont les messages cachés.

Best Riyadh Excuses for Falling Asleep at Work | Destination KSA

>> À lire aussi : Uniqlo dévoile un masque en tissu qui va connaître un succès monstre grâce à un détail bien précis !

Gros intestin, poumon ou foie : quels messages vos organes vous envoient ?

Si vous vous réveillez entre 23h et 1h du matin, c’est votre vésicule biliaire qui agit sur votre corps. Lié à la gestion des émotions et aux décisions, la vésicule biliaire agit également lors des déceptions sentimentales, d’un excès de colère ou d’une rancune. Entre 1h et 3h du matin, c’est votre foie qui vous envoie un message. Lorsque vous êtes surmené ou en colère, cela agit sur votre foie, comme le rapporte Shoko. Quant à vos poumons, ces derniers peuvent agir lorsque vous êtes mélancolique ou triste, entre 3h et 5h du matin. Enfin, entre 5h et 7h, votre gros intestin peut parfois agir sur votre sommeil. C’est le résultat d’une nutrition mal équilibrée ou d’un blocage émotionnel ou une tristesse. Maintenant que vous avez tous les éléments concernant vos réveils nocturnes, vous pouvez désormais chercher les solutions qui en découlent.

>> À lire aussi : Elle avait mal à ma tête et pensait avoir une simple sinusite… mais le médecin a découvert l’impensable !

0