Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Elle risque de se faire décapiter car sa tête ne peut être maintenue toute seule par sa nuque trop faible

Publié par Nicolas F le 01 Juil 2017 à 8:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette mère de deux enfants souffre d’une horrible maladie. Elle se décapite elle-même à cause de son crâne qui est trop lourd pour être supporté par sa nuque. Samantha Smith, une Britannique de 30 ans, essaie de récolter 200 000 £ (soit environ 230 000 euros) pour se faire soigner aux États-Unis.

La suite après cette publicité

Elle souffre de trois problèmes liés au maintien de la nuque

La suite après cette vidéo

Samantha Smith souffre des syndromes d’Ehlers-Danlos (SED), une maladie génétique très rare, voire orpheline. La maladie est liée à une anomalie du tissu conjonctif et touche au collagène, c’est-à-dire à l’élasticité des tissus. Toutes les articulations sont trop faibles pour elle ainsi que les tissus qui « collent » différents éléments ensemble comme les vertèbres. D’autant plus qu’elle souffre également d’instabilité crânio-cervicale ce qui veut dire que les muscles de sa tête ne sont pas assez solides pour supporter son cou. Pour terminer, elle est aussi atteinte d’instabilité atlantoaxiale, c’est-à-dire que les deux vertèbres du dessus de la nuque ne sont pas stables.

(Samantha Smith/ YouCaring)

(Samantha Smith/ YouCaring)

(Samantha Smith/ YouCaring)

L’opération est beaucoup trop chère pour elle

La suite après cette publicité

Si elle n’est pas rapidement prise en charge, certaines parties de la nuque pourraient se déchirer ou se briser et la paralyser à vie, voire lui être fatal. L’opération est uniquement possible en Espagne ou aux Etats-Unis, ce qui lui coûterait la modique somme de 200 000 livres sterling. Elle préférerait se rendre en Amérique, car le docteur Henderson a déjà pratiqué plusieurs opérations du genre. Elle a donc lancé une cagnotte de crowdfunding pour lui permettre son opération. Pour donner c’est ICI !

(Samantha Smith/ YouCaring)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.