Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Scandale Covid-19 : Des femmes doivent se faire retirer l’utérus après avoir été vaccinées ? Ce que l’on sait

Publié par Celine Spectra le 06 Avr 2022 à 11:29

Nouveau scandale concernant les vaccins Covid ! En effet, cette semaine, le Sénat va auditionner des femmes qui affirment que le vaccin contre la Covid-19 a eu des effets très néfastes sur leurs menstruations.

Pire encore, l’une d’entre elles a dû subir une ablation de l’utérus afin de stopper les douleurs !

Scandale Covid-19 : Des femmes doivent se faire retirer l'utérus après avoir été vaccinées !

Image Pixabay

Des femmes doivent se faire retirer l’utérus après avoir été vaccinées anti-Covid ?

Après que Pfizer a révélé les véritables effets secondaires du vaccin, c’est à présent une journée très attendue pour de nombreuses femmes. En effet, ce mercredi 6 avril, le Sénat va auditionner des membres d’un collectif de femmes. Celles-ci dénoncent les nombreux effets indésirables sur les menstruations du vaccin contre le Covid-19.

Plusieurs d’entre elles vont venir témoigner, dont notamment une Marseillaise qui a dû subir une hystérectomie. Julie a d’ailleurs accepté de témoigner ce mardi 5 avril de son parcours sur France Info.

Elle déclare avoir fait sa deuxième vaccination début août. Quinze jours plus tard, elle a commencé à avoir des douleurs extrêmement fortes, comparables à celles d’un accouchement, jour et nuit pendant pratiquement trois semaines. Membre du collectif « Où est mon cycle« , Julie a été auditionnée ce lundi 4 avril au Parlement européen. Ce mercredi, elle sera entendue par une commission d’études sur les effets secondaires des vaccins.

Très inquiète, elle consulte son généraliste

Très inquiète des vives douleurs, Julie se décide à consulter plusieurs médecins. Finalement, les examens vont révéler une adénomyose, une endométriose qui touche l’utérus. Intolérante au traitement hormonal et sans aucun médicament qui ne la soulage vraiment, la jeune femme décide de faire une chirurgie afin d’apaiser ses souffrances. « L’ablation de l’utérus ».

Depuis qu’elle a trouvé un chirurgien qui a accepté de lui faire une hystérectomie, elle affirme avoir retrouvé une vie normale. D’après elle, les premières douleurs sont survenues après l’injection du vaccin. Le doute n’est donc plus permis pour la jeune femme… Qui affirme désormais que le sérum a eu des conséquences sur sa santé.

D’après l’agence nationale de la sécurité du médicament, il y a eu pas moins de 152 302 cas d’effets indésirables rapportés par les centres régionaux de pharmacovigilance depuis le début de la campagne de vaccination. De plus, 4.432 d’entre eux concernaient les femmes et les troubles menstruels.

Toutefois,  notez bien que corrélation n’est pas causalité. Rien ne permet à ce jour d’établir un lien direct entre la vaccination et une hystérectomie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Océane Sorel DVM, PhD. (@thefrenchvirologist)

Source : France3

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
0