Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Le vaccin Covid cause-t-il « 82 % de fausses couches après l’injection » ?

Publié par Justine le 24 Août 2021 à 14:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une étude américaine conclut-elle que 82 % de femmes enceintes vaccinées sont sujettes à « de fausses couches après l’injection » du vaccin Covid ? Partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux, il s’avère que le calcul est faussé par les antivax. Explications.

Vaccin Covid grossesse

>>> À lire aussi : Covid-19 : les effrayantes révélations sur l’efficacité du vaccin Pfizer/BioNTech face au variant Delta

Le vaccin Covid : un risque pour les femmes enceintes ?

Une étude américaine intitulée « Recherches préliminaires sur la sécurité des vaccins à ARNm contre le Covid-19 pour les personnes enceintes » et publiée dans la revue New England Journal of Medicine en avril dernier, fait actuellement débat. Ces conclusions inquiètent alors que la campagne de vaccination s’accélère. En effet, on peut lire sur les réseaux sociaux que « 82 % des femmes enceintes de moins de 20 semaines ont fait une fausse couche » après l’injection du vaccin Covid.

L’étude s’est intéressée à 3 958 femmes enceintes lors de leur vaccination, puis recontactées 3 mois plus tard par les Centres de contrôle et de prévention des maladies américains. Il s’avère que 712 ont donné naissance à un enfant en bonne santé, 104 ont fait une fausse couche, 10 ont avorté ou eu une grossesse extra-utérine et un enfant est mort-né. 3 100 personnes n’ont pas donné de leurs nouvelles aux chercheurs ou étaient encore enceintes. En fonction de ces informations, les chercheurs concluent que 12,6 % des 827 grossesses se sont terminées par une fausse couche.

>>> À lire aussi : Covid-19 : Les femmes enceintes et les personnes ayant déjà eu le virus peuvent-elles se faire vacciner ?

Mise au point du vaccin Covid

Les 82 % viennent simplement des comptes antivax qui ne cessent d’effrayer la population à propos du vaccin Covid. Ces derniers ont exclu les personnes enceintes vaccinées lors de leur troisième trimestre de grossesse où le risque de fausse couche est faible. Ainsi, sur les 827 grossesses, 700 ont été exclues, laissant ainsi 127 grossesses et donc 82 %, explique 20 Minutes.

Victoria Male, professeure en immunologie reproductive, s’est lancée dans des explications sur Twitter. Elle indique que ce pourcentage est « dénué de sens », puisque « Vraisemblablement, la seule raison pour laquelle ce taux n’est pas de 100 % est que certaines personnes vaccinées à la fin du second trimestre ont terminé leur grossesse dans les 3 mois en accouchant ».

>>> À lire aussi : Covid-19 : de plus en plus de bébés hospitalisés, l’inquiétude grandit !

Source : 20 Minutes
close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.