Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccin : Cette excellente nouvelle qui vient de tomber

Publié par Romane TARDY le 11 Oct 2021 à 10:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la crise sanitaire semble s’atténuer, le pass sanitaire reste de mise en France. Les études continuent de se multiplier notamment pour connaître l’efficacité du vaccin à long terme. Une enquête française a rapporté des nouvelles rassurantes.

vaccin

>>> A lire aussi : Covid-19 : Une enseignante non-masquée coince une élève pour commettre un geste totalement déplacé (vidéo)

Une étude française de grande ampleur sur l’efficacité du vaccin

Si la situation sanitaire s’améliore, l’épidémie n’est pas finie pour autant. Après un mois et demi de baisse, les cas repartent à la hausse ce dimanche pour la première fois depuis mi-août avec 3 9991 nouveaux cas en 24h (6% de plus que dimanche dernier) . La campagne de vaccination doit donc continuer.

Toutefois, le vaccin Moderna connaît une période difficile. En effet, plusieurs pays européens ont suspendu son utilisation. Après la polémique autour d’AstraZeneca, on peut comprendre que certains questionnements se multiplient. Toutefois, les vaccins s’avèrent efficaces pour lutter contre les formes graves du virus et cette fois-ci c’est une étude française de grande ampleur qui le confirme.

Cette étude est « la plus large menée dans le monde » car elle a concerné 22 millions de personnes de plus de 50 ans. Sur celles-ci, la moitié était vaccinée, l’autre moitié non. La période étudiée se situe entre fin décembre 2020 et fin juillet 2021. Ce lundi, la structure Epi-Phare, réunissant l’Assurance maladie et l’Agence du médicament a publié les résultats concernant l’efficacité des vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca et ils sont sans appel.

Chez les plus de 50 ans, le Covid-19 réduit de 90% les risques d’hospitalisation et de décès. Ce taux serait valide 14 jours après la seconde injection. Une personne vaccinée aurait tout de même neuf fois moins de risques d’être hospitalisée ou de décéder du Covid-19 qu’une personne qui n’a pas reçu d’injection.

Le variant Delta résistant ?

Cette efficacité est-elle valable à long terme ? Eh bien, selon les chercheurs, l’efficacité contre les formes graves de la maladie « ne semble pas diminuer sur la période de suivi disponible, qui allait jusqu’à 5 mois » .

L’étude ajoute que le vaccin semble efficace contre le variant Delta même si on manque encore de recul. En effet, les chercheurs ont regardé de près la réduction du risque d’hospitalisation à partir du 20 juin (période où le variant a pris de l’ampleur). Les résultats étaient comparables aux périodes précédentes. L’efficacité était de 92% pour les 50-74 ans et 84% pour les plus de 75 ans.

Même si l’étude ne se penche pas sur le risque d’infection pour les vaccinés, l’épidémiologiste Mahmoud Zureik, directeur de la structure Epi-Phar, a conclu ainsi : « Une épidémie sans forme grave n’est plus une épidémie » .

>>> A lire aussi : Le Covid-19 bientôt de retour en force ? L’OMS fait de terribles déclarations sur la pandémie

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0