Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin Pfizer : les retards de livraison des vaccins inquiètent

Publié par Elisa GERLINGER le 16 Jan 2021 à 9:03

Alors que la campagne de vaccination a débuté en Europe, le vaccin de Pfizer a du retard dans ses livraisons en Europe. Les livraisons pourraient être décalées de « trois à quatre semaines ».

vaccin-pfizer

>>> A lire aussi: Vaccin Pfizer / BioNTech : les premiers effets secondaires graves dévoilés

Alors que la campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté dans le monde entier, les pays européens tentent d’accélérer le processus. Seulement, cette initiative ne tombe pas au bon moment. En effet, plusieurs gouvernements ont annoncé ce vendredi 15 janvier qu’il faut s’attendre à une baisse « à compter de la semaine prochaine » des livraisons de vaccins Pfizer/BioNTech vers l’Europe.

Un retard important des livraisons en Europe

Si Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a assuré que les doses promises à l’Union européenne au 1er trimestre seraient livrées comme prévu, ce n’est pas certain pour les mois à venir. « La réduction temporaire affectera tous les pays européens. Il n’est pour l’instant pas clair combien de temps précisément cela va prendre avant que Pfizer renoue avec une capacité de production maximale, qui sera portée de 1,3 à 2 milliards de doses par an » , a déclaré l’Institut norvégien de santé publique (FHI).

>>> A lire aussi: Vaccination : faut-il s’inquiéter du cas d’allergie évoqué par Olivier Véran ?

La France n’a pas réagi

Selon les autorités norvégiennes, les retards de livraisons sont dus à un manque de capacités de productions. En effet, Pfizer doit effectuer des « rénovations à l’usine de Puurs », en Belgique, indique un communiqué du ministère allemand de la Santé. Les délais de retard ne sont pas encore précisés, mais l’Allemagne suppose que les livraisons pour l’Union européenne seront retardées de « trois à quatre semaines« .

De nombreux pays européens comme le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la Lituanie, la Lettonie ou encore la Suède, s’inquiètent de cette nouvelle. Pour l’heure, la France n’a pas réagit à cette annonce. Celle-ci devrait bien faire ralentir la campagne de vaccination contre le virus. Un frein pour le gouvernement français qui prévoyait de l’entendre prochainement à d’autres Français. Affaire à suivre…

>>> A lire aussi: Covid-19 : Très contagieux, résistant face au vaccin : le variant sud-africain inquiète beaucoup ! ( Vidéo)