Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Variant britannique : la terrible nouvelle annoncée par l’Angleterre

Publié par Manon CAPELLE le 23 Jan 2021 à 14:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le variant britannique du Covid-19 inquiète le monde entier. Ainsi, des études tentent de définir les raisons d’une plus forte contagiosité de ce variant. Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a prévenu que ce variant serait plus mortel également. 

coronavirus variant britannique plus mortel boris johnson

>>> À lire aussi : Deux clusters du variant britannique du coronavirus découverts en France : l’inquiétude grandit

Le variant britannique du Covid-19 serait plus mortel

Le Premier ministre britannique a pris la parole. Boris Johnson explique que le variant du coronavirus, qui est apparu au Royaume-Uni, est plus contagieux et plus mortel. C’est particulièrement le cas pour les hommes âgés. Lors de sa conférence de presse au 10 Downing Street, Boris Johnson souligne que le variant « peut être lié à un degré plus élevé de mortalité« .

Ce variant est déjà présent dans une soixante de pays, au travers du monde. Ce dernier se transmet 30 à 70% plus facilement. Cette mutation est responsable de la deuxième vague de coronavirus qui touche violemment le Royaume-Uni.

>>> À lire aussi : Covid-19 : Les enfants plus touchés par le variant britannique ? Cette théorie qui inquiète

Des nombreux variants qui inquiètent la communauté scientifique

Les hommes âgés d’une soixantaine d’années ou plus ont un risque de mortalité bien plus élevé. Ce risque atteindrait 13 à 14 personnes sur 1 000 avec ce variant, face à 10 sur 1 000 avec l’ancienne forme du virus.

Toutefois, le conseiller scientifique du gouvernement britannique, Patrick Vallance, a nuancé ce constat. « Je tiens à souligner qu’il y a beaucoup d’incertitude autour de ces chiffres », explique-t-il. L’information de Boris Johnson serait tout de même à prendre avec des pincettes.

Actuellement, de nombreuses études sont en cours dans le monde entier. Elles visent à déterminer les raisons de cette plus forte contagiosité. La forme britannique n’est pas la seule mutation qui inquiète la communauté scientifique.

Il y a également celle détectée en Afrique du Sud qui est pointée du doigt. « Ils ont certaines caractéristiques qui les rendent moins sensibles aux vaccins » et qui sont « plus préoccupants » que le variant britannique, conclut Patrick Vallance.

>>> À lire aussi : Covid-19 : Un cas de la nouvelle souche du virus britannique détecté en France inquiète beaucoup !

Source : 20 Minutes
0