Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Déodorants dangereux ? Attention, voici ceux que vous devez éviter !

Publié par Brandon Clouchoux le 13 Oct 2021 à 7:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors des beaux jours, vous avez tendance à exagérer sur les anti-transpirants car vous portez une tenue légère ? Attention ! Deux chercheurs ont récemment montré que l’aluminium contenu dans ces déodorants pouvait être dangereux.

Les déodorants, nocifs pour la santé ?

Les déodorants visés sont ceux contenant des sels d’aluminium. D’après une nouvelle étude, les produits qui composent l’anti-transpirant pourraient agir sur nos cellules. Les deux chercheurs – Stefano Mandriota et André Pascal Sappino – ont prouvé cette hypothèse, en laboratoire à l’aide de cellules de hamster : elles sont entrées en contact avec des sels d’aluminium. Constat ? Les sels d’aluminium pénètrent à l’intérieur des cellules, allant jusqu’à provoquer des anomalies chromosomiques, similaires à celles que l’on trouve dans certains cancers.

Malgré tout, ces sels d’aluminium sont utilisés en cosmétique, depuis les années 1960 environ. Ils ont pour faculté de bloquer la transpiration – et par conséquent, les odeurs. Une mauvaise habitude, puisque d’après les deux scientifiques, les ingrédients peuvent s’attaquer aux cellules mammaires et donc favoriser les tumeurs – du sein, notamment.

Une idée déjà évoquée dans leurs précédentes études en 2012 et 2016.

>>> À lire aussi : Quelles sont les trois origines du cancer du poumon chez les non-fumeurs ?

Une interdiction bientôt ?

Selon les deux chercheurs, il y aurait un faisceau d’indices suffisant pour qu’on en vienne à interdire l’utilisation des sels d’aluminium par précaution. Par ailleurs, ils restent réalistes : pour obtenir un réel un lien de cause à effet, il faudrait suivre une étude sur le long terme. Un comparatif serait également nécessaire : d’un côté des utilisateurs de déodorants avec sels d’aluminium et d’un autre côté, des consommateurs qui n’en utilisent pas.

Ce travail s’avère couteux et très long, en sachant que l’industrie du cosmétique défend les sels d’aluminium, en s’appuyant sur les résultats de la dernière évaluation scientifique européenne de 2019, qui montrent que les sels contenus dans les déodorants ne pénètrent pas dans la peau.

Soulignons tout de même, que dans les rayons cosmétiques, nous pouvons retrouver des déodorants sans aluminium. Laurence Coiffard, chercheuse en pharmacie à l’université de Nantes préconise la vigilance lorsqu’on lit les étiquettes des déodorants : un déodorant à la pierre d’alun contient des « sels d’aluminium » . Notons également qu’un déodorant sans sels d’aluminium ne bloque pas la sueur.

>>> À lire aussi : Shannen Doherty atteinte d’un cancer : Elle annonce une nouvelle dévastatrice

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.