Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Des scientifiques ont estimé la date de la fin du monde

Publié par Alexis P le 05 Mar 2022 à 17:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Selon des scientifiques la terre deviendra hostile à la vie humaine. Des scénarios terribles ont été établis et donnent peu de chance au genre humain sur la planète.

>>> À lire aussi : Fin du monde : ces 5 pays ont le plus de chance d’y survivre et ce qui est bon à savoir

Trois scénarios peu encourageants modélisés pour 2500

Des scientifiques de divers domaines venant de plusieurs universités ont été réunis afin d’obtenir des prévisions au sujet des dérèglements climatiques. Ils se sont basés sur des projections actuelles réalisées pour l’année 2100. Les trois schémas établis dépendent chacun du taux atmosphérique des gaz à effet de serre.

Les cas de figure 1 et 2 correspondent à une atténuation faible ou modérée de ces gaz dans l’atmosphère. Alors que le niveau 3 correspond à une atténuation élevée comme prévu dans les accords de Paris. Ce groupe d’expert a expliqué sa démarche dans la revue spécialisée Chance Global Biology. Il y indiquent également que le stress thermique (la résistance de notre corps à la chaleur de façon simplifiée) et la répartition des végétaux sont pris en compte.

Pour les pires scénarios, la végétation et les meilleures zones de culture vont se déplacer vers les pôles selon leurs estimations. Et la superficie adaptée à certaines cultures sera réduite. Les régions tropicales deviendront inhabitables en raison du stress thermiques atteignant des niveaux mortels dans ces zones. Pour ce qui est du troisième cas, celui d’une atténuation élevée. Il faut tout de même relever que les efforts ne permettront pas d’éviter que le niveau de la mer ne monte avec l’augmentation inévitable de la température.

>>> À lire aussi : Vélo, automobile, rénovation énergétique : Tout ce qui va changer pour l’écologie en 2021 !

Un devoir de changement écologique pour l’avenir

Pour ces scientifiques « verts » il faut de toute urgence changer nos habitudes et réduire les émissions. Le réchauffement n’est pas évitable cependant et nous devons nous habituer à ce changement et s’adapter. Il faut selon eux, envisager une nouvelle organisation de la vie sur terre.

Pour rappel, la France et 190 autres pays ont signé les accords de Paris en 2015. Ayant pour objectif de réduire considérablement l’émission des gaz à effet de serre et réduire le plus que possible le réchauffement de la planète.

>>> À lire aussi : Test : Arriverais-tu à survivre à une fin du monde ?

0