Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Une momie de 3600 ans livre ses secrets sur la mort du pharaon Seqenenrê Tâa

Publié par Claire JONNIER le 24 Fév 2021 à 12:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quand les nouvelles technologies rencontrent l’archéologie, ça donne des découvertes étonnantes ! Si c’est notamment le cas pour cette momie de 3600 ans dans un état de conservation exceptionnel. C’est ainsi qu’en la passant sous les rayons X, les scientifiques sont parvenus à découvrir les secrets sur la mort du pharaon Seqenenrê Tâa, visiblement décédé lors d’une bataille. Et voici les images en vidéo :

>> À lire aussi : Une momie se met à parler ! Des scientifiques arrivent à redonner de la voix à un mort

Une momie de 3600 ans livre ses secrets

Il s’appelait Seqenenrê Tâa et c’était un roi égyptien sous la XVIIe dynastie. À savoir qu’il a vécu tout de même en l’an – 1558 de notre ère. Apparemment, il était en guerre permanente contre les Hyksôs qui vivaient au niveau du delta du Nil. Et toujours selon l’histoire, c’est en essayant de leur résister qu’il aurait péri.

Or, sa momie de 3600 ans est découverte au XIXe siècle au Caire. Depuis, elle est jalousement conservée sur place et fait l’objet de bon nombre d’études par les archéologues qui tentent de déterminer les circonstances de sa mort. Et il faudra attendre l’essor des nouvelles technologies pour que finalement, la dépouille du pharaon livre tous ses secrets !

une-momie-de-3600-ans-livre-ses-secrets-sur-mort-du-pharaon-seqenenre-taa

Mort au combat !

Déjà, en 1960, les archéologues avaient postulé sur une possible blessure à la tête. Il faut dire que la momie du pharaon Seqenenrê Tâa est dans un état de conservation exceptionnel et qu’effectivement, son crâne semble fracturé. Mais récemment, les scientifiques vont plus loin grâce à la tomodensitométrie et les rayons X.

C’est ainsi qu’ils estiment la mort du roi d’Égypte à l’âge de 40 ans et qu’apparemment, il aurait été ligoté. C’est en tout cas ce que suggèrent ses mains après une analyse détaillée de ses blessures. Quant aux circonstances de sa mort, elles sont dues à une blessure au niveau de la tête qui aurait été probablement provoquée par une exécution sommaire de la part de ses ennemis, les Hyksôs.

>> À lire aussi : Sibérie : Des éleveurs découvrent le corps momifié d’un ours des cavernes, vieux de plusieurs milliers d’années !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0