Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Covid-19 : les révélations de l’OMS sur sa VÉRITABLE origine

Publié par Claire JONNIER le 10 Fév 2021 à 9:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors ? Pangolin ou pas pangolin ? Avec plusieurs mois d’enquête, l’OMS finie par conclure que l’hypothèse la plus probable reste la transmission du virus à un premier animal puis, à un deuxième avant une transmission à l’homme.

>> À lire aussi : Covid-19 : cette terrible vérité que la Chine a caché à tout le monde !

L’OMS rend son verdict

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Il aura fallu des mois à l’OMS pour enquêter sur l’origine du covid-19. Il faut dire que la Chine ne voyait pas du tout d’un bon œil cette enquête et que d’ailleurs, elle n’a eu de cesse de lui mettre des bâtons dans les roues.

Il faut dire que récemment, des voies commencent à s’élever sur la gestion catastrophique du pays, dès le début de la pandémie. Non seulement, la Chine aurait sous-estimé le nombre de patients infectés mais surtout, elle aurait gardé le silence sur le nombre de morts qui auraient dévasté le pays. Par ailleurs, elle empêche carrément l’accès des experts scientifiques à Wuhan et va même jusqu’à emprisonner une simple citoyenne qui avait filmé la panique dans les hôpitaux. En bref, elle fait tout pour éviter que les pays étrangers viennent fouiller sur place. Mais pourquoi ?

loms-rend-son-verdict-sur-les-origines-du-covid-19

Les origines de la pandémie

Il aura fallu 4 semaines à l’OMS pour déterminer quels sont les origines du covid-19. Après avoir évalué toutes les hypothèses, les experts finissent donc par éloigner l’hypothèse d’une erreur humaine avec une erreur de labo. « Il n’y a pas assez de preuves (…) pour déterminer si le SARS-Cov-2 s’est propagé à Wuhan avant décembre 2019.»

Du coup, dans le rapport, on apprend que le coronavirus aurait effectivement une origine animale. En effet, « l’hypothèse la plus probable » serait que le coronavirus aurait été transmis d’un premier animal un autre animal avant de contaminer l’homme. Quant aux animaux en question, on ne sait toujours pas s’il s’agit d’une chauve-souris ou d’un pangolin, ou peut-être les deux en même temps…

>> À lire aussi : Coronavirus : cette image glaçante qui pourrait bien prouver que la Chine a grandement minimisé son nombre de morts