Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Les Perséides : la pluie hallucinante d’étoiles filantes à ne pas louper !

Publié par Salomee le 11 Août 2020 à 14:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une pluie hallucinante d’étoiles filantes va faire son apparition au cours des nuits du 11 au 12 et du 12 au 13 août. C’est l’événement incontournable, que tous les terriens rêvent de voir. Il s’agit des Perséides, des filons de poussières laissés par la comète 109P/Swift-Tuttle à chacun de ses passages. Découvrez la vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un mystère de Stonehenge enfin résolu ! Les pierres ont parlé !

Une pluie d’étoiles filantes va illuminer le ciel prochainement

C’est l’événement à ne pas louper. En effet, lors de son passage tous les 133 ans, la comète 109P/Swift-Tuttle laisse des filons de poussières. Lorsque la Terre les traverse tous les ans, au milieu de l’été, ces minuscules débris pénètrent l’atmosphère pour former des magnifiques et nombreuses étoiles filantes. Il s’agit de « bolides »  brillants, comme les appelle Futura Sciences, qui traversent le ciel à une vitesse de 60 kilomètres par seconde, laissant derrière eux une trainée scintillante à couper le souffle. Normalement, ces étoiles filantes sont visibles du 17 juillet au 24 août mais c’est durant les 2 nuits précitées qu’elles inonderont notre ciel et offriront un spectacle mémorable.  

La suite après cette publicité

Cette année, c’est particulièrement durant la nuit du 11 au 12 que ces étoiles filantes seront les plus visibles et les plus nombreuses. En effet, c’est à 6 heures du matin temps universel, ce qui correspond à 8 heures du matin heure françaises, que le pic d’activité de ces débris lumineux est prévu. Malheureusement, il fera déjà jour en France. De plus, la Lune est en ce moment dans son dernier quartier et éclairera donc une partie de la nuit, ce qui nous empêchera de voir la moitié de ces filons lumineux…

Mais comme le rappelle Futura Sciences, il ne faut pas baisser les bras. Déjà, il est fort probable que le pic d’activité astral se déroule plus tôt, car il s’agit seulement de pronostics. On vous conseille donc de vous lever plus qu’aux aurores, de vous installer dans un endroit dénué de lumière et d’observer le spectacle, qui débutera entre 3 heures et 4 heures du matin, il s’agit donc du meilleur moment pour les observer, dans l’obscurité de la nuit noire. En plus, avec cette chaleur insoutenable, mieux vaut passer la nuit la tête dans les étoiles plutôt qu’au fond de son lit humide, non ?

À lire aussi : Fumeurs réguliers de cannabis : la science a besoin de vous !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.