Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

La Russie et les États-Unis se mettent d’accord pour explorer Vénus ensemble

Publié par Nicolas F le 22 Nov 2021 à 22:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les deux grands rivaux de la conquête de l’espace sont tombés sur un accord en ce qui concernant l’exploration de la planète Vénus. Les talents scientifiques des deux nations réunis devraient permettre aux agences spatiales d’envoyer prochainement du matériel pour sonder la planète.

>>> À lire aussi : La Nasa offre 35 000$ pour concevoir les toilettes de l’espace !

La Russie et les États-Unis se lancent dans l’exploration de Vénus

Vénus est la planète voisine de la Terre. Elle a un diamètre semblable à celui de la Terre. Avec la Terre, Mars et Mercure, Vénus est l’une des quatre planètes telluriques de notre système solaire. Contrairement aux planètes gazeuses, les planètes telluriques sont composées de roche. Avec une atmosphère beaucoup plus dense que la nôtre et un champ magnétique faible, c’est aussi la composition de son atmosphère à 96% de dioxyde de carbone qui la rendent inhabitable ainsi que sa température… proche de 500°C.

>>> À lire aussi : La NASA diffuse une vidéo panoramique de Mars comme si vous y étiez ! (VIDEO)

L’accord des deux grandes puissances permettra de surmonter des problèmes de coûts

Pour résoudre des problèmes techniques et économiques liés à l’exploration de Vénus, l’agence spatiale russe Roskosmos et l’agence spatiale américaine sont tombées sur un accord pour une exploration commune. Le patron de Roskosmos a confirmé l’information dans un entretien vidéo diffusé sur YouTube ce weekend. L’année dernière, la Russie avait déjà fait savoir qu’elle souhaitait visiter la planète. Les Émirats arabes unis ont eux aussi fait part de leur souhait de visiter Vénus. Aucun calendrier précis n’a été donné pour une prochaine exploration. La Russie misait l’année dernière sur une visite organisée entre 2027 et 2029. À l’époque, l’Union soviétique avait joué un rôle considérable dans l’exploration de Vénus. Les premières données provenant de la planète ont été récupérées en 1970 lors de la mission soviétique Venera 7.

>>> À lire aussi : Un hôtel dans l’espace devrait accueillir ses 400 premiers clients en 2027

les russes et les américains veulent aller sur vénus
Crédits : AP