Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Selon cette étude, une seule chose peut nous offrir le bonheur

Publié par Victor Adan Vergara le 31 Déc 2022 à 7:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’université d’Harvard a mené une enquête longue de 74 ans pour découvrir la clé du bonheur. Le résultat est sans appel, deux choses bien précises semblent les ingrédients qu’il faut pour être heureux.

À lire aussi : Les bienfaits du c*nnilingus : quand les deux partenaires ont tout à y gagner

Le bonheur est-il atteignable ?

Le bonheur est un but pour chacun d’entre nous. D’ailleurs, certains métiers rendent plus heureux que d’autres. On est beaucoup à lui courir après toute notre vie. Certains tentent de le faire naître par tous les moyens. Mais, est-ce que le bonheur dépend de nous ? Oui. Au moins à moitié.

L’une des responsables du bonheur est la génétique. Certains humains ont des prédispositions à être heureux. En général, ils sont plus extravertis. L’autre partie du bonheur est entre nos mains. Certaines études suggèrent que 40% du bonheur des gens est lié aux choix qu’ils font.

bonheur science enquête harvard

Le bonheur est-il insaisissable ? Peut-être, mais si vous suivez les conseils de l’université d’Harvard vous pourriez potentiellement améliorer votre vie. L’université connue et reconnue a mené l’une des plus longues études sur le bonheur. Et cela afin de percer son secret.

À lire aussi : La science a enfin établi la To-do list quotidienne du bonheur

Le principal ingrédient : nos relations avec les autres

Depuis 1938, l’enquête a suivi 724 hommes et femmes issus de divers milieux sociaux et économiques. Anecdote : John F. Kennedy, ancien président américain, a participé à l’enquête. Au cours de 74 années, les chercheurs ont recueilli toutes les informations personnelles et sanitaires sur les sujets. Ils les ont alors questionnés eux, ainsi que leurs familles à propos de leur santé mentale et émotionnelle. Un questionnaire tous les 2 ans.

Les résultats ont permis de faire émerger 2 motifs principaux au bonheur. L’un est légèrement plus important que l’autre. Le principal déterminant du bonheur humain est… nos relations avec les autres.

Selon le directeur de l’étude, Robert Waldinger, « le lien personnel crée une stimulation mentale et émotionnelle qui booste automatiquement l’humeur, alors que l’isolement l’étouffe ». Le fait d’être heureux dépend donc des relations avec nos proches. Plus nous aurons des relations saines avec nos familles, amis, conjoints, plus nous serons heureux.

Des relations et éviter le stress futile à tout prix

L’Homme est un loup social. L’objectif est donc de muscler les liens qu’on entretient avec les autres. Et il faut se débarrasser du gras, des relations toxiques ou négatives. Pour élargir notre cercle social et se faire de nouveaux proches, il existe bon nombre de solutions. Vous pouvez participer à des événements, faire du bénévolat, vous investir dans vos centres d’intérêt.

stress santé science bonheur étude enquête harvard

La seconde clé du bonheur est le fait d‘apprendre à ne pas se soucier des choses futiles. Ces choses qui nous parasitent, qui nous stressent, mais qui ne sont pas importantes. Il faut apprendre à lâcher prise. Plus on se concentre sur des choses qui comptent pour nous, plus on est heureux.

À lire aussi : Le saviez-vous : Pourquoi le 7 est un chiffre porte-bonheur ?

0