Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Voici à quoi ressemblent les visages de monsieur et madame tout le monde par pays

Publié par Nicolas F le 21 Août 2017 à 8:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Université de Glasgow a réalisé une étude qui a pour but de déterminer le « visage moyen » des hommes et des femmes, en fonction de leur pays d’origine. Vous remarquerez que personne n’apprécie quand on lui dit qu’il a une tête « normale », « dans la moyenne », « quelconque ». Mais au fait ça voudrait dire quoi, d’avoir un visage typique de sa région ? Cette expérience à la fois controversée et intrigante répond à une question que l’on se pose pourtant depuis des siècles.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Déjà au 19e siècle on a tenté l’expérience

Avec cette expérience, on peut philosopher sur la notion de beauté, de la ressemblance entre les ethnies ou de la perception d’un visage commun. Déjà à la fin du 19e siècle, l’anthropologue Sir Francis Galton, cousin de Charles Darwin, avait eu l’idée de superposer les portraits d’individus pour créer un visage commun. C’est Freud, plus tard, qui reprendra l’expérience « artistique » de Galton pour en étudier les ressorts psychologiques d’une éventuelle notion de beauté naturelle.

La suite après cette publicité

Le résultat de l’homme moyen dans chaque pays

 

Visages communs des femmes par pays

Des artistes ont emboité le pas

L’Université de Glasgow a reproduit cette expérience, avec les outils technologiques modernes et des milliers de photos contemporaines. Pour réaliser cette expérience, des milliers de photos d’hommes et de femmes de la même nationalité ont été superposées en s’ajustant sur les yeux. L’artiste sud-africain, Mike Mike a proposé un projet similaire, appelé « Face of Tomorrow ».

La suite après cette publicité

Mike Mike a déterminé le visage moyen des habitants de Cologne, en Allemagne (Faceoftomorrow.com)

Le visage moyen des visiteurs du Tate Modern,
à Londres (Faceoftomorrow.com)