Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Bali : Elle risque deux ans de prison après avoir tourné un film X sur un volcan sacré

Publié par Elisa GERLINGER le 30 Avr 2021 à 6:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une mannequin russe risque la prison. Elle a participé à un tournage de film X sur le sommet d’un volcan sacré à Bali.

La suite après cette publicité
bali

>>> A lire aussi: Hallucinant : Alors qu’il violentait sa femme, il est condamné à seulement 90 jours de prison

Une mannequin russe ayant participé à un film X risque jusqu’à deux ans de prison. La jeune femme a tourné un film pour adultes au sommet du mont Batur, un volcan sacré, sur l’ile de Bali en Indonésie. Publiée en 2020, la vidéo à été vue plus de 1,2 millions de fois. Elle a finalement été retirée du site Pornhub, où elle était hébergée. Ce sont les locaux qui l’ont supprimé après l’avoir découvert. Le lieu exacte du tournage était un sentier de randonné près de sommet selon Coconuts.

Un choc pour les habitants de Bali

La suite après cette publicité

« Notre officier a trouvé l’emplacement, en particulier le long du sentier de randonnée du mont Batur, un peu au-dessus du temple de Pasar Agung. Nous nous coordonnons avec l’immigration pour savoir si les personnes concernées sont toujours à Bali » , a déclaré le chef de l’enceinte de Bangli, I Gusti Agung Dhana Aryawan. Si les personnes concernées se trouvent toujours sur le territoire, elles pourraient être inculpées en vertu du code pénal indonésien (KUHP) pour indécence publique. Elles pourraient encourir une peine maximale de deux ans et huit mois de prison.

>>> A lire aussi: Un célèbre acteur Français condamné à 8 mois de prison

Une affaire similaire à Dubaï

La suite après cette publicité

Cette affaire survient seulement deux semaines après qu’un groupe de mannequins ait été interdit de Dubaï après avoir posé nus sur un balcon. Le groupe de femmes ukrainiennes avait été expulsé après avoir passé neuf jours en prison. « Nous avons tous été interdits d’entrer dans les pays du Golfe pendant cinq ans. La période d’incertitude a été la plus difficile, lorsque vous vous asseyez et que vous ne savez pas si vous serez donné six mois ou libéré » , a expliqué l’une des femmes, Yulia Ulyanochkina, 19 ans.

De plus, les mannequins témoignent de la saleté des cellules à Dubaï. « J’ai été mis sur un matelas sale. Les cellules étaient tout simplement horribles. Il y avait beaucoup de prisonniers, l’air était humide, il y avait des champignons dans les toilettes et beaucoup de cheveux. » , confiait l’une d’elles.

>>> A lire aussi: PNL : le rappeur Ademo risque la prison ferme (vidéo)

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.