Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Cette pratique sexuelle en apparence anodine peut être très dangereuse !

Publié par Jessy le 24 Août 2021 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors de vos ébats sexuels, il existe plusieurs façons de donner du plaisir. Certains restent classiques, pendant que d’autres préfèrent tester de nouvelles positions.

Mais parmi les pratiques sexuelles habituelles, certaines peuvent être très dangereuses. Sur Instagram, l’influenceuse Laurane Wattecamps explique qu’un cunnilingus mal fait peut vous amener à l’hôpital.

orgasmes masturbation

>>> À lire aussi : Deepfake porn : des milliers de femmes ont vu des photos d’elles nues se retrouver sur internet

Cunnilingus : mal effectué, il peut être dangereux !

Faire l’amour, ce n’est pas un don. En général, il faut pratiquer plusieurs fois pour être plus performant. Mais chaque plaisir est différent, il faut donc également apprendre à connaître son corps, et celui du partenaire. La fellation, le cunnilingus ou encore la pénétration sont des pratiques sexuelles habituelles, qu’il faut cependant bien savoir effectuer.

Sur son compte Instagram @Sexplique-moi , Laurane Wattecamps indique d’ailleurs qu’un cunnilingus mal effectué peut s’avérer dangereux pour la femme qui le reçoit. Alors que certains hommes aiment souffler légèrement sur le clitoris de la femme pour le stimuler et donner plus de plaisir, la pratique peut devenir très dangereuse si le partenaire souffle dans la vulve.

Cela peut vous conduire à l’hôpital… voire six pieds sous terre !

Quels-sont les records sexuels les plus fous?

>>> À lire aussi : Du vinaigre sur le pénis : la nouvelle tendance dangereuse venue du porno

Connaître le corps de l’autre et l’anatomie avant tout !

Ce n’est pas pour rien que les collèges organisent des cours sur la sexualité. Mais au-delà d’apprendre à bien mettre une capote, connaître l’anatomie humaine et les dangers peut parfois sauver des vies. Selon la spécialiste Laurane Wattecamps, un cunnilingus mal fait peut entraîner un pneumopéritoine, c’est à dire la présence d’air vers la cavité péritonéale, comme le rapporte 7sur7.

Si votre partenaire à tendance à confondre vos parties génitales avec un ballon d’anniversaire, mettez-le en garde. L’air pourrait passer par l’utérus, les trompes de Fallope et les voies anatomiques, risquant ainsi une embolie très dangereuses, voire fatales.

>>> À lire aussi : Sexo : Boire du café peut être très utile

Source : 7sur7
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.