Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Que révèlent vos pertes vaginales de votre état de santé ?

Publié par Gabrielle Nourry le 12 Mar 2022 à 5:23

Avoir des pertes vaginales est totalement normal. Cela aide à maintenir le bon équilibre de la flore vaginale. La couleur ou la texture de ces écoulements peuvent vous donner des indications concernant votre état de santé.

pertes vaginales

>>> À lire aussi : Règles : Qu’est-ce que l’insomnie menstruelle ?

Que sont les pertes blanches ?

Les pertes blanches, également appelées leucorrhées, désignent des écoulements vaginaux non sanglants physiologiques chez la femme. Il s’agit d’un phénomène totalement normal qui est dû aux sécrétions de glaire cervicale et à la desquamation vaginale.

Les pertes vaginales apparaissent à la puberté et disparaissent progressivement à partir de la ménopause. Les écoulements vaginaux sains sont habituellement de couleur claire ou blanche. Des variations peuvent cependant être observées en fonction de plusieurs facteurs.

Les fluctuations hormonales, le cycle menstruel, le type de contraception utilisé ou encore une grossesse peuvent modifier l’apparence des pertes vaginales. Après les règles, les sécrétions sont plus épaisses et collantes. Vers la fin de la phase menstruelle, les pertes sont de couleur crème.

Texture, couleur et odeur des pertes vaginales

Si vous constatez une odeur ou une couleur inhabituelle, soyez vigilants. Si vous remarquez que vos sécrétions vaginales ont une texture de lait caillé, c’est certainement le signe d’une mycose vaginale.

La couleur des pertes vaginales peut également être verte, rose, ou marron. Si c’est votre cas, rendez-vous rapidement chez votre médecin ou gynécologue. En effet, il s’agit souvent d’infection sexuellement transmissible. Cela peut également révéler un cancer du col de l’utérus.

Outre la couleur, il est important de s’intéresser à l’odeur des pertes vaginales. L’odeur dégagée par les sécrétions est normale. En revanche, si elle devient forte et similaire à celle du poisson, cela peut être le signe d’une vaginose. L’odeur des pertes blanches dépend également de l’hygiène intime, des habitudes alimentaires, de la fréquence des rapports sexuels, ou encore des traitements médicamenteux.

>>> À lire aussi : Sexo : Peut-on prendre plus de plaisir avec une stimulation du ventre ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.