Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Règles : Qu’est-ce que l’insomnie menstruelle ?

Publié par Charlène Deveaux le 27 Fév 2022 à 13:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On le sait, qu’on le subisse, ou pas, avoir ses règles n’est pas chose agréable. Et parmi les symptômes contraignants connus tel que le fameux mal de ventre, il existe aussi une particularité qui toucherait environ une femme sur quatre en France : l’insomnie menstruelle.

>>>À lire aussi : Des remèdes naturels contre les règles douloureuses

Ne pas réussir à dormir à cause de ses règles

Bah oui mais en même temps c’était trop facile. Perte de sang en continu et abondamment, des maux de tête, un mal de ventre, de l’acné, des seins douloureux, une diarrhée ou une constipation, tout ça, ce n’était pas suffisant. Parce que nous, les personnes menstruées, on adore souffrir. Du coup, on vous présente un énième syndrome des règles, assez méconnu et pourtant, tout aussi présent et sympathique que les autres : on l’appelle l’insomnie menstruelle. Ainsi, en période de cycle menstruel, parmi l’ensemble des symptômes pas très fun auxquels vous pouvez êtres confronté, le manque de sommeil peut se manifester.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Une particularité qui toucherait 23% des femmes en France, soit presque une personne sur quatre, selon les données de Aufeminin. Un chiffre qui n’est donc pas anodin, d’autant plus quand on sait que plus de 800 millions de femmes sur Terre ont leurs règles, chaque jour. Mais quelles sont les causes de ce trouble ?

Elles sont diverses. On considère en premier temps l’anxiété comme un facteur déterminant. En effet, s’il est capable de déclencher les règles, il a également la capacité de perturber votre sommeil. Pour cause, nombreuses sont les personnes menstruées à voir l’arrivée de leurs règles comme le messie. Et quand celles-ci mettent plus de temps à arriver que prévu, ou qu’elles se montrent particulièrement douloureuses, les moments de sommeil peuvent s’avérer particulièrement chamboulés, voire impossible.

Comment les atténuer ?

Fort heureusement, il existe des solutions pour palier les insomnies menstruelles. Déjà, il est important de s’instaurer une bonne routine de sommeil, avec notamment des horaires fixes, et de s’y tenir. Il est d’ailleurs largement préconisé de se coucher tôt. Comme disait Oscar Wilde, « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles » . Et pour le sommeil, c’est pareil ; plus vous vous couchez tôt, moins vous aurez de risque de vous endormir trop tard et d’avoir une nuit vraiment (trop) courte. Capiche ?

De plus, il est également vivement conseillé de limiter les écrans tels que les ordinateurs ou les téléphones, qui auront tendance à vous fatiguer sans pour autant vous donner envie d’aller dormir. Les boissons excitantes ou sucrées telles que le café, les sodas ou les boissons énergisantes sont aussi à proscrire. Finalement, que des choses que l’on vous conseillait déjà pour avoir le sommeil le plus optimal possible de manière générale. Et si les insomnies menstruelles persistent, il est préférable d’aller directement demander l’avis d’un spécialiste de la santé.

>>> À lire aussi : Cancer du sein : Pourquoi la mortalité est-elle plus importante chez les femmes noires ?