Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Les antivax vont-ils trop loin ? Certains évoquent les « supplices » à infliger aux vaccinés (vidéo)

Publié par Justine le 08 Sep 2021 à 12:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une vidéo diffusée samedi montre 4 intervenants ouvertement antivax qui partagent les théories les plus folles. Ils vont même encore plus loin en songeant aux « supplices » qu’ils pourraient faire subir aux personnes vaccinées. Découvrez leurs terribles propos dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Une antivax lèche des objets dans un supermarché pour renforcer ses défenses immunitaires

Certains antivax souhaitent humilier les personnes vaccinées

Depuis samedi, une vidéo des antivax proches de l’Alliance humaine et par conséquent du mouvement QAnon, choque la toile. 4 intervenants songent au sort réservé aux personnes vaccinées. L’objectif est de les « humilier au-delà du mal qu’ils ont fait aux gens ». Selon Astrid Stuckelberger, rétablir la guillotine ne suffit pas.

Elle dévoile son idée : « Y avait un supplice où tu mettais la personne au milieu du village, accrochée à du bois, elle a les mains dedans et ne peut pas bouger. Les directeurs d’hôpitaux, les directeurs d’école, juste pour qu’ils s’imaginent, ils vont rester là tout le temps et leur prison, c’est la place publique. C’est la honte. On fera du tourisme pour voir… ».

>>> À lire aussi : Covid-19 : vacciné ou non, vous allez devoir garder le masque encore un moment !

Le mouvement des antivax prend une autre tournure

Christophe Charret enchaîne : « Et moi, comme je suis un citoyen qui a du bon sens et que ce sont des malades mentaux, il serait bien de les mettre en psychiatrie. On leur donne les médicaments qui vont bien, et les enfants viennent voir les anciens maîtres du monde. Cette idée d’être prisonnier d’un corps dans lequel ils n’auraient plus la liberté d’agir dans le mal, ce serait pas mal ».

Face à ces propos, Rudy Reichstadt met la population en garde : « le mouvement se transforme en un agglomérat de gens qui, pour beaucoup, n’ont plus rien à perdre. Si eux ne passent pas à l’acte, d’autres, plus fragiles, pourraient le faire ».

>>> À lire aussi : Covid-19 : une nouvelle étude sur les non-vaccinés inquiète

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0