Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Pleurer après le s*xe, c’est inquiétant ?

Publié par Mathilde le 27 Mai 2023 à 19:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous avez déjà pleuré après le s*xe et vous vous demandez si c’est une réaction inquiétante ? Réponses !

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Sexe : la position du 69 détrônée… place au 77 !

Pleurer après le s*xe : réponse d’une sexologue

Régulièrement, nous vous donnons quelques astuces pour pimenter votre vie s*xuelle, mais nous vous proposons aussi des études qui peuvent être intéressantes pour certains. Aujourd’hui, nous allons abordé le fait de pleurer après le s*xe. Est-ce inquiétant ? Réponses grâce à la sexologue Laurane Wattecamps.

La suite après cette publicité
La suite aprés cette video

>>>À lire aussi : SEXE : 50 positions du Kamasutra qui vont vous faire vibrer !

Le sex blues, qu’est-ce que c’est ?

Le fait de pleurer après avoir fait l’amour est un phénomène fréquent. Cet instant peut durer quelques secondes ou quelques heures, mais selon Laurane Wattecamps, sexologue, il n’y a pas lieu de s’inquiéter : « En termes de sexualité, il n’y a pas de normes. Le sexe est une expérience qui mêle l’émotionnel, le corporel, le psychologique. Qu’importe qu’il soit pratiqué en solo ou à plusieurs, il peut déclencher toutes sortes d’émotions. Des larmes qui se manifestent, par exemple, peuvent avoir diverses significations: tristesse, culpabilité, joie, etc. Quand les ressentis sont désagréables, le terme scientifique adapté est dysphorie post-coïtale.« 

La suite après cette publicité

Elle poursuit son témoignage en expliquant que ce phénomène se produit très souvent après un orgasme : « Chez certain(e)s patient(e)s, il peut être spécifique à un rapport avec pénétration, chez d’autres à la masturbation. À savoir si c’est courant, la réponse est oui. Mais on en parle très peu et très peu d’études sont dédiées à ce sujet. De nombreuses personnes se sentent seules face à ces émotions qui se présentent d’autant plus parce qu’elles pensent que ce n’est pas ‘normal’ de ressentir autre chose que de la satisfaction. Les quelques études réalisées sur la dysphorie post-coïtale présentent différents résultats, mais je ne pense pas trop m’avancer en disant que tous les êtres humains ayant une sexualité risquent de vivre ce phénomène au moins une fois dans leur vie. »

pleurer sexe lit amour étude
@canva

Positif ou négatif ?

Appelé également le « sex blues », ça peut s’avérer être positif ou négatif selon les personnes : « Soit un registre émotionnel qu’on qualifie habituellement de ‘négatif’. Il peut également arriver qu’une connexion charnelle intense déclenche une montée de larmes de joie, signe qu’un moment émouvant vient de se produire. Cela sera certainement mieux vécu par les partenaires qu’une montée de colère

La suite après cette publicité

“Tout cela concerne le prisme émotionnel, mais on peut également observer des agitations plus physiques. Pour citer quelques exemples, ces émotions peuvent se présenter en raison de flashbacks d’abus, de relations passées, d’une ambivalence entre les casquettes que l’on porte au quotidien (mère et femme érotique, par exemple), d’un accouchement difficile ou tout simplement d’une période de vie éreintante. »

Mon partenaire a pleuré après l’amour, comment réagir ?

Enfin, la sexologue nous a offert la réponse à la question suivante : comment réagir face à une personne qui pleure après le s*xe ?

« Certaines personnes préfèrent rester seules, d’autres ont besoin de verbaliser et de comprendre ce qu’elles traversent. Alors que d’autres encore ressentent l’envie d’être rassurées et prises dans les bras. Si votre partenaire traverse un moment difficile après un rapport, il peut être utile de dédier un espace émotionnel à son bien-être: ‘que puis-je faire pour toi?’, ‘qu’est-ce qui te ferait du bien?’, ‘est-ce que tu souhaites en parler?’ sont autant de questions que l’on peut poser. »

La suite après cette publicité

Alors, connaissiez-vous le « sex blues » ? En attendant découvrez l’histoire insolite de cette femme

>>>À lire aussi : « Ils sont plus forts que pendant le sexe » : Cette femme a des orgasmes en plein sommeil

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.