Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

16 % des jouets pour enfants sont dangereux ! Attention aux cadeaux de Noël !

Publié par Justine le 17 Déc 2020 à 11:44

À une semaine de Noël, il est plus que temps de faire ses cadeaux de dernière minute ! Attention toutefois à certains jouets pointés du doigt par la DGCCRF car dangereux pour les enfants. Découvrez les risques dans la suite de l’article.

Jouets dangereux pour enfants

>>> À lire aussi : Mauvaise nouvelle : le prix des jouets va beaucoup augmenter…

Des jouets dangereux

La Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mené l’enquête sur le saint-Graal de cette période de l’année : les jouets. Dévoilée sur France Inter, on apprend que sur 10 200 contrôles effectués, 12,6 % des jouets possèdent des anomalies qui peuvent s’avérer dangereuses.

Bien que les inspecteurs n’aient recensé que de simples problèmes d’étiquetage ou de prévention, ils pointent également du doigt 760 objets dont 16 % s’avèrent non-conformes et dangereux. Les enfants risquent de jouer avec des objets inflammables, des trottinettes instables, des LED trop puissantes qui abîment les rétines, peuvent s’étouffer avec le rembourrage de leurs peluches ou pire, avec des petites pièces disponibles dans les jouets destinés aux moins de 3 ans.

>>> À lire aussi : En ouvrant les jouets de bain de son enfant, elle découvre l’impensable et reste sous le choc !

Quels jouets sont concernés ?

Ces contrôles ont donné lieu à la destruction de 117 000 produits, indique France Inter. Les jouets les plus dangereux sont :

  • La peinture aux doigts ;
  • Les « slimes » ;
  • Les peluches ;
  • Des déguisements ;
  • Des palettes de maquillage ;
  • Et des poupées.

La DGCCRF est particulièrement inquiète quant aux jouets vendus sur Internet qui s’avèrent être encore moins conformes que ceux vendus en magasin. En effet, Romain Roussel, directeur de cabinet à la DGCCRF, a constaté que la non-conformité pouvait atteindre jusqu’à 75 %. Enfin, une mise en garde est prononcée contre les petits fabricants artisanaux et les auto-entrepreneurs à cause de leur méconnaissance de la réglementation obligatoire concernant la sécurité ainsi que l’absence de traçage. La Direction Générale demande à ce que les consommateurs privilégient les jouets fabriqués dans l’Union européenne.

>>> À lire aussi : Achat en ligne : ce que vous devez absolument vérifier pour ne pas vous faire arnaquer !

Source : Planet