Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Arnaque téléphonique : un couple retraité contraint de retravailler pour vivre

Publié par Felix Mouraille le 28 Juin 2022 à 5:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans un reportage diffusé par BFM DICI, un couple septuagénaire témoigne de l’arnaque téléphonique dont ils ont été victimes. Un faux agent anti-fraude a vidé le compte en banque des deux habitants de Colmars-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence).

Crédit : BFM DICI

Les vidéos du jour à ne pas manquer

L’arnaqueur est un professionnel de l’escroquerie

Alors qu’ils ont plus de 70 ans, Nicole Lagoutte et son mari doivent reprendre le travail pour survivre. Pourquoi ? Un arnaqueur leur a volé l’intégralité de l’argent disponible sur leur compte. Le cauchemar a commencé lorsque le couple retraité reçoit l’appel d’un inspecteur antifraude.

Nicole Lagoutte fait confiance à l’homme qui appelle avec le numéro de téléphone de leur banque. L’arnaqueur explique au couple qu’il faut transférer l’intégralité des fonds (environ 1.700 euros) pour éviter un piratage. Sereine, la septuagénaire explique, au micro de BFM, qu’elle compose son code confidentiel Sécuripass pour valider l’opération. L’escroc explique alors que le versement se fera sur « un autre compte » qui ne porte ni le nom de Nicole et ni celui de son mari.

Une fois le transfert effectué, Nicole Lagoutte rappelle sa banque. C’est à ce moment-là, que le couple réalise qu’ils ont été victimes d’une arnaque.

Les deux retraités ont dû reprendre le travail

Avec l’aide de leur fille, ils portent plainte. Toujours sur BFM DICI, Nicole partage sa détresse. « Elle (sa fille) nous a pris en main car moi j’étais désespérée. Tous les jours, tous les matins je me réveille avec le sentiment de culpabilité«  . La situation est critique au point que le couple retraité a été contraint de reprendre le travail.

Les retraités sont les plus vulnérables face à ces arnaques téléphoniques qui deviennent de plus en plus fréquentes. D’ailleurs, les banques sensibilisent sur le sujet car aucun retour en arrière n’est possible. Une fois le virement effectué, les personnes arnaquées ne peuvent pas percevoir un remboursement si le virement a été réalisé de « manière volontaire » .

0