Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Blocages des agriculteurs : Vers une pénurie alimentaire ?

Publié par Mia le 29 Jan 2024 à 17:30

Actuellement, en France, les agriculteurs manifestent pour dénoncer leurs conditions de travail, mais aussi leur manque de revenus. Dans ce cadre, les actions s’enchaînent. Une inquiétude pour certains qui craignent maintenant une pénurie alimentaire.

penurie alimentaire supermarche

A lire aussi : Les images hallucinantes d’agriculteurs qui déversent de la paille dans le jardin d’un patron de groupe de presse

Les agriculteurs très en colère, le mouvement inquiète

Depuis plusieurs jours, dans toute la France, les agriculteurs dénoncent leurs mauvaises conditions de travail ainsi que leur manque de revenus.

En cause, l’inflation, bien sûr. Mais pas que. Les agriculteurs du pays montent aujourd’hui à Paris pour manifester leur mécontentement face aux magasins qui achètent leurs produits toujours moins cher afin de s’enrichir sur leur dos.

Mais aussi, les agriculteurs ciblent les produits venus de l’étranger, vendus bien moins chers aux consommateurs et donc bien plus populaires. Tout cela fait que les agriculteurs ont de moins en moins de quoi finir le mois ou même se payer.

Dans ce cadre, les manifestants bloquent les routes, déversent du fumier face aux bâtiments administratifs, mais aussi ils attaquent les supermarchés et les fast-foods.

Des camions apportant des denrées d’autres pays ont aussi été arrêtés sur la route par les manifestants. Du lisier a aussi été déversé par les agriculteurs sur le toit d’un Leclerc.

Camion brûlé, rayon de vin ravagé… Les actions sont nombreuses. Actuellement, le gouvernement tremble, le mouvement des agriculteurs étant bien plus craint que celui des Gilets Jaunes.

agriculteurs supermarche marmande

A lire aussi : Les agriculteurs déversent une citerne de vin espagnol sur la route (VIDÉO)

Une pénurie alimentaire possible sur Paris ?

D’ailleurs, une inquiétude subsiste : la pénurie alimentaire. Les supermarchés visés, les camions de nourriture interceptés, les paysans qui nourrissent le pays à l’arrêt… Pourrait-on se retrouver sans nourriture face aux blocages ?

Selon la société de gestion du marché d’intérêt national de Rungis, « il est trop tôt pour dire si le mouvement va avoir des conséquences sévères » .

Effectivement, les agriculteurs sont remontés vers la capitale. Paris craint maintenant que le réapprovisionnement des marchés et des supermarchés de la ville ne soit corrompue. Le marché de Rungis étant visé, un dispositif de sécurité a été mis en place avec de véhicules blindés.

A lire aussi : Un McDo ciblé par les agriculteurs : il saccage le fast-food avec de la paille

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.