Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Les gilets jaunes bientôt de retour ? Les manifestations recommencent

Publié par Mia le 22 Jan 2024 à 21:21

Pour dénoncer leurs conditions de travail déplorables et la situation en France pour l’agriculture, les agriculteurs manifestent et bloquent le trafic routier. Pour le gouvernement, il n’y a qu’une seule crainte : le retour d’un mouvement comme les gilets jaunes.

A lire aussi : « Petit antisémite » : Louis Boyard violemment agressé dans un train, images chocs

Les agriculteurs prennent le taureau par les cornes

Inflation des prix, réforme des retraites, propos d’Emmanuel Macron sur l’affaire Depardieu, taxes, 49.3, une suspicion d’obtention de diplôme illégale pour Gabriel Attal, annonce d’un congé de naissance de quelques mois qui remplace le congé parental de 3 ans… En ce moment, le gouvernement énerve le peuple.

Face aux multiples polémiques qui entachent la réputation d’Emmanuel Macron, les travailleurs sont nombreux à vouloir faire la grève ou à manifester.

Après les grèves des médecins, des éboueurs, des professeurs… C’est maintenant au tour des agriculteurs de bloquer l’économie française.

Pour dénoncer des durcissements et une inflation entrainant une « concurrence déloyale« , mettant à mal le travail des agriculteurs, ces derniers ont décidé de bloquer une partie du trafic routier du pays.

Après avoir retourné de nombreux panneaux de ville, ils bloquent plusieurs routes comme l’A64 entre Toulouse et Bayonne, ou encore l’A62, l’A9 et l’A68.

gilets jaunes

A lire aussi : Des députés LFI auraient menti après avoir affirmé qu’ils avaient dormi sous des tentes dans le froid pour dénoncer le mal-logement

Gabriel Attal réagit, il craint une nouvelle montée des Gilets Jaunes

La FNSEA, syndicat agricole, a déclaré que cette action durerait « toute la semaine et aussi longtemps qu’il sera nécessaire » , sur France Inter.

Face à cette mobilisation des agriculteurs, le nouveau Premier ministre veut agir. Gabriel Attal a envoyé le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, à la rencontre des manifestants. Un accord est attendu, notamment sur la question de la rémunération des agriculteurs.

Il faut dire que pour le gouvernement, ces manifestations sont une très mauvaise nouvelle. Sa crainte ? Qu’un mouvement comme celui des gilets jaunes émerge.

Actuellement, les actions engagées y font penser. Routes bloquées, dégâts notables… Par exemple, à Toulouse, des manifestants ont déversé de la paille et du fumier devant divers lieux administratifs.

A lire aussi : Jordan Bardella soupçonné de détenir un compte Twitter anonyme raciste

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.