Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Jordan Bardella soupçonné de détenir un compte Twitter anonyme raciste

Publié par FJ le 19 Jan 2024 à 15:58

Jordan Bardella est dans la tourmente. Ce jeudi 18 janvier 2024, les journalistes de Complément d’enquête dévoilaient sur France 2 un nouveau numéro. Et cette fois-ci, il était consacré à deux personnalités bien connues des Français : Kylian Mbappé et Jordan Bardella.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la partie sur le Président du Rassemblement National a grandement fait parler puisqu’on apprend, entre autres, qu’il aurait un compte Twitter caché avec lequel il poste de nombreuses insultes et surtout, des messages racistes.

jordan bardella compte twitter raciste
© Capture d’écran Complément d’enquête – France 2

>>> À lire aussi : « Sortez du plateau » : Gilles Verdez s’écharpe violemment avec Jordan Bardella dans TPMP

Jordan Bardella, un Complément d’enquête pour mieux le comprendre

C’est un reportage qui était grandement attendu. Comme souvent le jeudi soir, Tristan Waleckx et ses équipes ont diffusé un nouveau numéro de Complément d’enquête. Et après Cyril Hanouna et Gérard Depardieu, c’est Jordan Bardella, jeune Président du Rassemblement National qui était à l’honneur.

Dans ce dernier, les téléspectateurs ont appris de nombreuses choses. Et une information a particulièrement été reprise : celle de son compte Twitter. En effet, selon les journalistes, Jordan Bardella aurait utilisé un compte Twitter sous le pseudonyme RepNat du Gaito entre août 2015 et février 2017. Les publications sur ce compte comprenaient des messages ouvertement racistes, des critiques acerbes envers les journalistes, et des éloges envers Jean-Marie Le Pen qu’il a longtemps starifié.

jordan bardella

>>> À lire aussi : « Vous pensez qu’il y a un coup de picole ? » : Jordan Bardella se lâche sur Noël Le Graët !

Il nie avoir eu ce compte

Le reportage s’appuie sur quatre témoignages, dont trois sont anonymes, affirmant que le compte en question appartenait bel et bien à Jordan Bardella. Interrogé pendant le documentaire, le président du Rassemblement national a fermement nié être l’auteur des tweets incriminés, assurant qu’il n’avait qu’un compte Twitter.

Il a donc décidé d’employer les grands moyens pour faire interdire la séquence. Victor Chabert, porte-parole du parti, a annoncé sur X que le RN avait adressé une mise en demeure à France Télévisions par l’intermédiaire d’un huissier. Malgré ces efforts pour empêcher la diffusion de l’extrait incriminé, les équipes de Complément d’enquête ont décidé de le diffuser.

>>> À lire aussi : « Jamais, vous m’entendez ? » : Marine Le Pen s’en prend violemment à Jordan Bardella, un climat tendu au RN ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.