Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Sexisme en France : les chiffres sont alarmants

Publié par Victor Adan Vergara le 24 Jan 2023 à 8:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Haut Conseil à l’égalité a publié ce lundi 23 janvier un rapport très alarmant sur le se*isme en France. Certains chiffres font froid dans le dos. En effet, plus d’une femme sur trois en France a déjà vécu une situation de non-consentement.

À lire aussi : Se*isme flagrant : la présidente de la Commission Européenne totalement ignorée par le ministre Ougandais ! (vidéo)

En France, 1 femme sur 3 a déjà vécu une situation de non-consentement

Quand on parle de situation de non-consentement, cela désigne un rapport sous la contrainte. Une femme sur trois a déjà été victime de cela. C’est ce que rapportent les résultats de la deuxième vague du baromètre du se*isme réalisé par l’institut Viavoice.

Le rapport a été publié par le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, ce lundi 23 janvier. Il sera présenté ce mercredi à Emmanuel Macron. Un chiffre est aussi particulièrement choquant : 14 % ont déjà subi un « acte se*uel imposé«  .

femme homme sexisme harcèlement sexuel france

À lire aussi : Au Québec, les garçons viennent à l’école en jupe pour dénoncer le se*isme

Le se*isme en France est bien présent

« Le se*isme ne recule pas en France » . C’est ce qu’affirme le Haut conseil à l’égalité. Selon l’étude, le constat que le se*isme existe dans la société française est fortement partagé par les Français. Ils sont 93% à estimer que les hommes et les femmes ne sont pas traités de la même manière dans au moins une des sphères de la société. Cette inégalité semble même s’être creusée dans certaines sphères.

Seul 53% des Français considèrent que les femmes et hommes sont traités de la même façon dans le cadre éducatif. Là où les femmes font le plus face à des situations se*istes sont dans la rue et les transports (57%). Vient ensuite le foyer (49%) et le monde du travail (46%).

Le monde du travail, lieu de se*isme

Pour ce qui est du monde du travail, 42% des Français, que ce soit des hommes ou des femmes, considèrent que les femmes concurrencent les hommes sur le marché du travail. 1 personne sur 3 trouve normal que les femmes s’arrêtent de travailler pour s’occuper de leurs enfants.

L’étude, très documentée, constate aussi que 23% des femmes ont vécu un écart de rémunération avec un collègue homme. Et cela, alors qu’ils étaient à poste et compétences égales. 13% d’entre elles ont déjà vécu une discrimination à l’emploi.

femme homme travail france inégalités

La peur règne toujours dans le monde du travail. 35% des actives n’ont pas osé demander une promotion ou une augmentation. Les femmes sont surreprésentées dans les métiers précaires. Particulièrement dans le monde du soin.

La généralisation « Les hommes sont tous se*istes » , est refusée par 7 hommes sur 10.

Les Français ont très peu confiance dans la justice

Les Français ne semblent pas avoir confiance dans la justice et dans les acteurs publics pour ce qui est de la lutte contre les actes et propos se*istes. Seuls 37% des interrogés disent avoir confiance en la justice. Tandis que le sentiment d’impunité des actes se*istes est partagé par 77% d’entre eux.

justice femme homme france inégalités sexisme

Seul un quart des Français considèrent que les pouvoirs publics font tout ce qu’ils peuvent pour lutter contre le se*isme. Un chiffre très bas, qui est en recul de 3 points par rapport au dernier sondage.

Pour changer cela, le Haut Conseil à l’égalité recommande d’interdire la publicité pour les jouets genrés. Il faudrait aussi conditionner le versement d’argent public à une contrepartie en termes d’égalité.

À lire aussi : « Tout donner pour me glisser parmi vous » : des sportives françaises victimes de se*isme sur les réseaux sociaux

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0