Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Reconfinement : quelles sont les régions qui pourraient y échapper ?

Publié par Manon CAPELLE le 28 Jan 2021 à 15:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La rumeur d’un troisième confinement se fait de plus en plus insistante en France. Pourtant, certaines régions sont bien moins touchées par le virus que d’autres. Certains proposent que le gouvernement pourrait épargner ces régions comme la Bretagne ou encore la Nouvelle-Aquitaine.

La suite après cette publicité
confinement régions échapper

>>> À lire aussi : Confinement « très serré » annoncé par Gabriel Attal : à quoi cela va ressembler ?

Un confinement à la carte serait-il ordonné ?

La suite après cette vidéo

Ce 27 janvier, à l’issue du Conseil du défense, Gabriel Attal a pris la parole. Le porte-parole du gouvernement a souligné que le « couvre-feu à 18 heures a une efficacité, aujourd’hui, relative ». Ensuite, il a évoqué la possibilité d’un « confinement très serré ». 

La suite après cette publicité

Pourtant, certaines régions sont bien moins touchées par le virus que d’autres. Dominique Bussereau, président du conseil départemental de Charente-Maritime, propose un troisième reconfinement « à la carte ».

« Je pense qu’un troisième confinement national, long, entraînerait une grande lassitude chez nos concitoyens », a-t-il annoncé au micro de France Bleu La Rochelle. Alors, il propose : « On peut avoir des mesures département par département comme ce fut le cas pour le couvre-feu, au départ ».

>>> À lire aussi : Reconfinement : Les trois dates de confinement envisagées par Emmanuel Macron !

La suite après cette publicité

Il faudrait atteindre l’immunité collective

Stéphane Gayet, médecin des hôpitaux, s’oppose à cette proposition. Alors qu’il rappelle que le premier confinement a été efficace contrairement au second, il pense qu’un nouveau reconfinement ne sera pas efficace. De plus, il souligne qu’il n’y a pas lieu d’épargner les régions les moins malmenées. 

« Bien sûr, un confinement strict, c’est-à-dire différent du second, serait théoriquement efficace. Mais cela ne résout rien, au contraire. Dès le début du déconfinement, l’épidémie reprend. Cela ne peut pas être une solution », explique-t-il.

La suite après cette publicité

Pour Stéphane Gayet, la solution serait de mettre en place les conditions de l’immunité collective. Deux façons permettraient d’atteindre cette immunité : « soit par vaccination, ce qui en l’état actuel des choses paraît peu probable, soit par infection« .

>>> À lire aussi : Confinement : Emmanuel Macron va trancher à cette date !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.