Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Courses en famille ? Les supermarchés pourraient bien prendre des mesures radicales

Publié par Jessy le 10 Avr 2020 à 9:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que les supermarchés et hypermarchés se battent chaque jour pour faire respecter les mesures de sécurité en vigueur pendant la crise sanitaire, certaines enseignes ont décidé d’interdire les enfants accompagnant des clients à entrer dans le magasin. Chez les Français, cette décision divise, et le Défenseur des droits (DDD) estime que cela constitue « une atteinte au droit de l’enfant à être protégé » .

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : « Chaque matin, j’appréhende l’ouverture du magasin » : Une employée de supermarché témoigne sur son quotidien depuis le confinement

La suite après cette vidéo

Certains supermarchés interdisent l’entrée aux enfants accompagnants des clients

Chaque semaine, de nouvelles mesures de sécurité sont prises afin d’éviter tout risque de contamination. Alors que la France a entamé sa quatrième semaine de confinement, les supermarchés semblent toujours autant débordés par l’afflux des clients, et le manque de respect des gestes barrières. Certaines enseignes ont même décidé d’interdire l’entrée aux enfants qui accompagnent des clients, comme le rapporte Le Figaro. Pour le Défenseur des droits, Jacques Toubon, cela est une faute grave. « Le refus d’accès des enfants aux magasins d’alimentation ne fait pas partie des mesures restrictives relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19 » a-t-il expliqué. En effet, aucune mention n’est faite dans la loi sur l’état d’urgence sanitaire.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Que faire si une personne de mon voisinage a contracté le coronavirus?

Des femmes vivants seules avec leurs enfants !

En cette période de confinement, les femmes qui vivent seules avec un ou plusieurs enfants n’ont pas d’autres choix que de les emmener dans les magasins. « Contraindre un parent à laisser son enfant seul à l’extérieur d’un magasin, ou seul auprès d’un adulte qu’il ne connaît pas, constitue une atteinte au droit de l’enfant à être protégé contre toute forme de violence » a indiqué Jacques Toubon dans un communiqué. Les magasins sont donc dans l’impossibilité d’interdire l’accès au magasin à un enfant. Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes affirment avoir été victimes de ce type de discrimination, comme le rapporte Le Figaro. Certains magasins se sont cependant défendus, en expliquant que les enfants pouvaient être des porteurs sains, et donc être un danger pour les autres clients.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Coronavirus : Une nouvelle attestation est désormais nécessaire pour certaines personnes

Source : Le Figaro

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.