Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Coronavirus : voilà ce qui va se réellement se passer pour un demi milliard de personnes dans le monde

Publié par Justine le 10 Avr 2020 à 13:12

Dans un rapport, Oxfam dévoile que 500 millions de personnes dans le monde sont à deux doigts de basculer dans la pauvreté à cause de l’épidémie du Coronavirus.

Coronavirus fait exploser la pauvreté dans le monde

>>> À lire aussi : Courses en famille ? Les supermarchés pourraient bien prendre des mesures radicales…

Le Coronavirus : un danger pour les pays en développement

C’est un rapport inquiétant que dévoile l’ONG Oxfam. Intitulé « Le prix de la dignité », l’ONG dévoile qu’entre 6 et 8% de la population mondiale risquent de tomber sous le seuil de pauvreté. L’ONG alerte : « Cela pourrait constituer à l’échelle mondiale un recul de dix ans dans la lutte contre la pauvreté, et un recul de 30 ans dans certaines régions comme en Afrique sub-saharienne, au Moyen-Orient ou en Afrique du nord ».

En effet, après une crise économique et sanitaire, le Coronavirus touche les personnes démunies. 500 millions d’individus pourraient basculer dans la pauvreté si aucune aide ne leur ait offerte. Les plus touchés par l’épidémie sont les pays les plus pauvres qui n’ont pas de systèmes de protection sociale et les populations défavorisées.

>>> À lire aussi : Coronavirus : la suppression de la taxe d’habitation est-elle en danger ?

Les demandes d’Oxfam pour faire face au Coronavirus

Au vu des conséquences catastrophiques causées par le Coronavirus, Oxfam met en place un « plan de sauvetage pour tou.te.s » avec 6 mesures :

1. La mise en place d’une aide financière directe pour les personnes les plus touchées ;
2. L’annulation du remboursement de la dette des pays en développement due en 2020 à hauteur de 1000 milliards de dollars ;
3. Un soutien prioritaire aux petites entreprises ;
4. L’augmentation de l’aide publique au développement des pays donateurs ;
5. La création d’impôts de solidarité d’urgence. Cette taxe viserait les plus grandes fortunes, les produits financiers spéculatifs et les activités ayant un impact négatif sur l’environnement ;
6. La création de réserves internationales connues sous l’appellation « création monétaire », d’au moins 1000 milliards de dollars.

Ces mesures vont-elles être appliquées ?

>>> À lire aussi : Fonds de solidarité : comment faire pour percevoir votre aide ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.